Djokovic, l'empêcheur de tourner en rond

TENNIS Nadal n'est plus le seul. L'Espagnol, longtemps considéré comme le seul joueur capable de contester l'hégémonie de Roger...

Gaël Anger

— 

Nadal n'est plus le seul. L'Espagnol, longtemps considéré comme le seul joueur capable de contester l'hégémonie de Roger Federer, a pu constater que la nouvelle génération avait les dents longues. La victoire de Novak Djokovic face à Guilermo Canas dimanche à Miami - mais également la présence d'Andy Murray en demi-finale - ont donné un nouveau coup de jeune au circuit ATP. « J'espère que cette victoire n'est qu'un début pour moi. J'ai toujours essayé de me mettre au niveau des meilleurs mondiaux. Pour la première fois, j'ai l'impression d'en faire partie », confie le jeune Serbe, désormais septième joueur mondial.A une semaine du début de saison sur terre battue, Roger Federer pourra-t-il enfin remporter Roland-Garros ? La domination de Nadal sur terre sera-

t-elle contestée par le Suisse, ou par l'un de ces joueurs émergents ? Djokovic a son avis sur la question. « J'ai gagné à Miami, mais la terre battue est sans conteste ma meilleure surface », prévient celui qui dans sa jeunesse avait pour idole Monica Seles.La perspective des premières glissades sur terre battue semble également donner des idées au revenant Guillermo Canas. « J'ai battu deux fois Federer, je suis allé en finale d'un Masters Series. Maintenant, tout le monde sait que je suis de retour », fait savoir l'Argentin, désormais proche de la 30e place après avoir été classé 143e au début de l'année.

volée Pour perfectionner son point faible, la volée, Novak Djokovic s'est adjugé les services de l'Australien Mark Woodforde, vainqueur de douze tournois du Grand Chelem en double avec son compatriote Todd Woodbridge.