Finale de la Coupe Davis: Tsonga ou Gasquet, quel Français contre Federer?

TENNIS Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga sont en ballotage pour empêcher Roger Federer d'offrir à la Suisse sa première Coupe Davis, ce dimanche...

Francois Launay

— 

Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet félicités par Arnaud Clément le 13 septembre 2014.
Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet félicités par Arnaud Clément le 13 septembre 2014. — COLLOT/SIPA

Menée deux points à un depuis sa défaite en double, l'équipe de France de coupe Davis n'a plus le choix. Ce dimanche après-midi, il faudra battre Roger Federer pour égaliser et permettre à Gaël Monfils de jouer dans la foulée un cinquième match décisif face à Stanislas Wawrinka. Voilà pour le scénario idéal. Le problème, c'est qu'on ne connaît pas encore l'acteur qui va endosser le rôle dans ce chef-d’œuvre ou cette série B en fonction du résultat. Aujourd’hui deux choix s'offrent à Arnaud Clément, le capitaine de l'équipe de France, pour affronter Federer: soit Jo-Wilfried Tsonga, soit Richard Gasquet.Si le Manceau a été désigné numéro 1 français avant la finale, l'épreuve ressemble pour l'instant à un chemin de croix. Sèchement battu par Wawrinka vendredi, Tsonga, touché psychologiquement, a déclaré forfait une heure avant le double de samedi. Officiellement, le joueur serait touché au coude.

Gasquet n'a pas brillé en double

S'il n'est pas remis de ses pépins physiques, Arnaud Clément lancera Richard Gasquet dans le grand bain. Sauf que le joueur n'a pas particulièrement brillé samedi lors du double face aux Suisses. Un accident selon Eric Winogradsky. «Richard n’a peut-être pas fait le meilleur match de carrière en double. Mais il s’est super bien préparé pour cette finale. Si jamais il était amené à jouer, il sait qu’il répondra présent car il a très bien bossé. Il ne faut pas oublier son match en demi-finale de coupe Davis face à Berdych. Pourquoi pas le même genre de match dimanche», espère le responsable du haut niveau masculin à la Fédération Française de Tennis. De son côté, Thierry Tulasne penche plus pour l'option Tsonga. «Richard est capable de battre Federer mais le côté offensif de Jo peut être intéressant contre Federer qui est peut-être encore un peu diminué. Dans tous les cas, il faudra l’attaquer», affirme l'ancien joueur.

Federer rêve d'entrer encore un peu plus dans la légende

Avec une petite réserve toutefois: depuis le double, Roger Federer n'a plus rien à voir avec le joueur pas loin d'être envoyé à l'hospice à la suite de sa blessure au dos. Le Suisse semble avoir retrouvé comme par magie toutes ses qualités. Et dimanche, celui qui n'a jamais gagné la coupe Davis espère écrire une nouvelle page de sa légende. «Federer sera dur à battre car il rêve de remporter le dernier point pour son pays. En terme d'impact, on se rappelle surtout de celui qui a gagné le match décisif», lâche Tulasne. 

Des chiffres défavorables aux Français

Alors Tsonga ou Gasquet? Gasquet ou Tsonga? Peu importe finalement selon Winogradsky. «Que ce soit Richard ou Jo, les deux sont capables de battre Federer. Ils l’ont prouvé dans des registres différents. Par contre, ils ne pourront pas se permettre de faire un match moyen voire même un bon match. Il faudra faire un super match», assène le dirigeant. Si l'on se réfère aux statistiques, Tsonga a perdu onze de ses seize matchs contre le Suisse. Gasquet en est lui à deux victoires...pour douze défaites. Pas très rassurant. Ah oui, on oubliait. Federer n'a plus perdu un match un dimanche de coupe Davis depuis onze ans. Donc Tsonga ou Gasquet, peu importe. Dans les deux cas, il faudra un exploit.