Rapport Garcia: L’UEFA pourrait menacer de quitter la Fifa

FOOTBALL Le président de la Fédération allemande réclame la publication du rapport original de Michael Garcia…

B.V.

— 

L'ombre de journalistes présents devant le siège de la Fédération internationale de football (Fifa), à Zürich, est photographiée le 4 octobre 2013
L'ombre de journalistes présents devant le siège de la Fédération internationale de football (Fifa), à Zürich, est photographiée le 4 octobre 2013 — Fabrice Coffrini AFP

La crise prend de plus en plus d’épaisseur. Trois jours après la parution d’une version épurée du rapport de l’enquêteur Michael Garcia, blanchissant la Russie et le Qatar de toutes tentatives de corruption pour l’obtention des Coupes du monde 2018 et 2022, plusieurs voix s’élèvent.

Après celle de l’Union européenne, qui a demandé de la «transparence» à la Fifa, c’est au tour du président de la Fédération allemande de football, Reinhard Rauball, d’intervenir dans une interview donnée à Kicker. Selon lui, le rapport de l’enquêteur indépendant Michael Garcia doit être rendu public dans sa version originelle «pour que les accusations soient claires et que l’on comprenne comment elles ont été jugées».

«Une crise sans précédent»

Estimant que la Fifa vit une «crise de communication sans précédent», Rauball assure que si cela «n’arrive pas et que cette crise n’est pas résolue de manière crédible, il va falloir se poser la question de savoir si l’on est toujours entre de bonnes mains avec la Fifa.» Et de préciser le fond de sa pensée: «Une option sérieuse serait que l’UEFA quitte la Fifa». Et si les 54 nations européennes qui composent l’UEFA décident de quitter le giron de l’organisation mondiale du football, ce serait évidemment une révolution.

Jeudi, à la suite de la parution du rapport, Michael Garcia lui-même a décidé de faire appel, estimant qu’il comprenait «plusieurs présentations incomplètes et erronées des faits et conclusions détaillés dans le rapport» originel, qu’il avait mis plus de deux ans à écrire mais qui n’a pas été publié pour des raisons de sécurité. La Fifa estime en effet que cela pourrait compromettre la confidentialité des témoignages.