Equipe de France: Didier Deschamps n’a pas appelé Layvin Kurzawa «pour qu’il rase les murs»

FOOTBALL Le sélectionneur est revenu sur sa décision d’appeler l’international espoir lundi à Clairefontaine...

J.L. avec AFP

— 

Layvin Kurzawa avec l'équipe de France espoirs, le 14 octobre 2014 en Suède.
Layvin Kurzawa avec l'équipe de France espoirs, le 14 octobre 2014 en Suède. — BJORN LINDGREN/AP/SIPA

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps a reconnu que c'est «la logique sportive» qui l'a poussé à «modifier» sa «position», en appelant pour la première fois Layvin Kurzawa en équipe de France, malgré son souhait initial de «ne pas promouvoir  de joueurs des Espoirs.

«Je suis amené à prendre des positions et j'aime bien m'y tenir. Après les circonstances m'ont amené à modifier ma position initiale, en raison d'une logique sportive», a justifié Deschamps. Avec Patrice Evra et Benoît Trémoulinas blessés, son réservoir de latéraux droits était limité et il a donc pour la première fois convoqué le Monégasque de 22 ans.

«Les nouveaux sortent rarement clairon et trompette»

Ca m'a semblé logique de l'appeler, ça me permettra de l'avoir dans le groupe et de le voir aussi face à face, pour discuter. Je ne l’ai pas pris pour qu’il rase les murs, même si les nouveaux sortent rarement clairon et trompette quand ils arrivent», a-t-il poursuivi en référence à l'attitude du défenseur, lors de l'élimination des Bleuets en barrages il y a un mois en Suède (4-1).

Le Monégasque retrouvera d’ailleurs Guidetti, l’attaquant suédois espoir lui aussi appelé en A. Ce dernier, visé personnellement par le chambrage de Kurzawa, ne cesse de répéter le geste du Français quand il marque depuis cette fameuse rencontre