JO 2024: Après les propos d'Anne Hidalgo, Manuel Valls invite à ne pas polémiquer

JEUX OLYMPIQUES Le maire de Paris ne veut pas se prononcer maintenant...

20 Minutes avec AFP
— 
Manuel Valls à Paris le 4 novembre 2014
Manuel Valls à Paris le 4 novembre 2014 — Bertrand Guay AFP

Le Premier ministre Manuel Valls a affirmé vendredi qu'il ne fallait pas polémiquer sur de la candidature de Paris aux JO 2024 et appelé à la poursuite des discussions, en réagissant à une déclaration d'Anne Hidalgo, qui a dit qu'une décision sur ce sujet allait être arrêtée en janvier.

«Il faut être capable aussi d'organiser de très grands événements en France avec la ville de Paris. Il ne faut pas avoir peur de donner à la France davantage de force et les Jeux Olympiques doivent représenter un beau moment», a dit M. Valls depuis la Serbie, où il effectue une visite officielle.

«Nous avons le temps d'en parler avec la ville (de Paris) et avec le mouvement sportif. Ne polémiquons pas aujourd'hui», a-t-il insisté.

François Hollande y est favorable

«Soyons fiers de ce que nous sommes capables de faire (...)», a encore ajouté le Premier ministre depuis la ville d'Obrenovac, près de Belgrade, sinistrée lors des inondations de mai dernier et à la reconstruction de laquelle la France contribue.

Dans la journée, la maire PS de la capitale avait assuré que «personne» ne la ferait «changer de calendrier».

«Je voudrais vous dire que rien ni personne ne me fera changer de calendrier et de méthode, en ce qui concerne notamment la candidature de Paris aux jeux Olympiques, d'ailleurs 2024 ou 2028», a-t-elle dit lors d'une conférence de presse.

François Hollande s'est déclaré jeudi soir «favorable» à une candidature de Paris aux Jeux Olympiques d'été de 2024, estimant que la tenue d'un tel événement apporterait «un moment de ferveur» et permettrait la création de «plein d'emplois».

«Je suis favorable à ce que la ville de Paris, si elle le décide, présente sa candidature pour les jeux Olympiques» de 2024, a-t-il affirmé sur TF1 et RTL.