Natation: Laure Manaudou confie «qu'elle n'a jamais aimé nager»

RETRAITE Dans son autobiographie, la Française revient sur sa carrière et sa relation mouvementée avec son sport...  

J.L.

— 

Laure Manaudou en avril 2014.
Laure Manaudou en avril 2014. — ZIHNIOGLU KAMIL/SIPA

Dans l'émission «Sept à huit», dimanche dernier, elle avait parlé «d'une lettre d'amour à Philipe Lucas». Laure Manaudou est allée un cran plus loin avec Le Parisien dans ses confessions à propos de son autobiographie qui sort ce jeudi (Entre les lignes, chez Lafon).

Les regrets d'avoir quitté Lucas

La championne française y révèle notamment que la natation ne lui manque pas du tout», ni l'odeur du chlore, encore moins l'enfilade infinie de carreaux de faïence jusqu'à l'abrutissement», et qu'elle n'a de toute façon «jamais aimé nager».

Concernant ses titres, la sœur de Florent avoue qu'elle ne les a jamais appréciés à leur juste valeur: «Je n'ai jamais été fière de tous mes titres, de mes médailles. Pour moi, c'était normal.» Son regret? Avoir quitté Philippe Lucas à une époque où elle prétend «avoir perdu le sens des réalités». «Pour Luca Marin, je fais un truc de dingue, démesuré. Une à deux fois par mois, j'affrète un jet privé pour aller passer le week-end à Vérone. C'était sur un coup de tête et ça ne se fait pas.»