Qatar 2022: Les clubs européens ne veulent pas «payer la facture» d'un Mondial en hiver

FOOTBALL Ils refusent «l'impact sur le business»...

Antoine Maes

— 

Sepp Blatter, le président de la Fifa, dévoile le nom du pays hôte de la Coupe du monde 2022, le Qatar, lors d'une cérémonie tenue le 2 décembre 2010 au siège de la Fifa à Zürich
Sepp Blatter, le président de la Fifa, dévoile le nom du pays hôte de la Coupe du monde 2022, le Qatar, lors d'une cérémonie tenue le 2 décembre 2010 au siège de la Fifa à Zürich — Karim Jaafar AFP

Les clubs européens de football ne «paieront pas la facture» d'un déplacement de la Coupe du Monde 2022 du Qatar en hiver, a prévenu mercredi Karl-Heinz Rummenigge, le président de l'Association européenne des clubs. «Si c'est une volonté très forte et partagée par les parties prenantes, la Fifa, l'UEFA, la FIFPro (syndicat international des joueurs professionnels, ndlr)... Nous sommes prêts à discuter, mais à une seule condition: qu'il n'y ait pas de dommages pour les clubs», a déclaré Rummenigge lors d'un sommet sur l'économie du sport, organisé à Londres.

«Nous ne sommes pas prêts à ça»

«S'il y a un changement en passant de l'été aux mois de novembre à janvier, cela aura un impact sur notre business et notre calendrier. Et la facture à la fin ne peut pas être payée par les clubs. Nous ne sommes pas prêts à ça», a-t-il insisté, défendant les intérêts des 204 clubs membres de son organisation. Une «task force» de la Fifa étudie actuellement la faisabilité de déplacer la Coupe du Monde pendant l'hiver, afin d'éviter les températures estivales très élevées dans les pays du Golfe.