Ligue 1: La Mosson, le stade de Montpellier, sera fermé au moins trois mois après les inondations

FOOTBALL De nombreux travaux sont nécessaires…

B.V.
— 
Capture d'écran de la Mosson après les intempéries, le 7 octobre 2014
Capture d'écran de la Mosson après les intempéries, le 7 octobre 2014 — MHSC

«Dans les vestiaires, il y avait de l’eau jusqu’au plafond. Ça faisait ambiance fin du monde.» Dans les colonnes de l’Equipe, le défenseur de Montpellier Mathieu Deplagne raconte les terribles conséquences des pluies diluviennes tombées sur l’Hérault ces derniers temps. Le stade du MHSC, La Mosson, devrait être fermé pour les trois prochains mois – au moins – le temps de tout réparer. «Les travaux de réparation s’élèvent à 2 ou 3 millions d’euros» explique, toujours dans l’Equipe, Christian Fina, directeur général des services de l’agglomération de Montpellier.


Déjà tombée il y a deux semaines, la pluie a terminé ce qu’elle avait commencé. Une crue de la rivière en contrebas de la Mosson a totalement inondé le stade. «Il y a de très gros dégâts, raconte de son côté Philippe Saurel, le maire de Montpellier, à RMC Sport. Une lame de sept mètres d’eau est passée au-dessus des portes anti-inondation. La pelouse est détruite totalement. Une tribune a explosé sous la pression de l’eau.» Pour jouer ses matchs à domicile pendant les prochaines semaines, le 7e de la ligue 1 hésite entre deux solutions: délocaliser ses matchs chez le voisin (et rival) nîmois ou profiter du très beau stade Yves du Manoir, réservé habituellement aux rugbymen montpelliérains.