OM-Saint-Etienne: «Le stade bouillonnait», raconte André Ayew

FOOTBALL Le nouveau Vélodrome a battu son record d'affluence avec 55 367 spectateurs dimanche pour la réception de Saint-Etienne...

C.B.
Des fans marseillais dimanche 28 septembre 2014 au Stade Vélodrome pour la réception de Saint-Etienne.
Des fans marseillais dimanche 28 septembre 2014 au Stade Vélodrome pour la réception de Saint-Etienne. — BERTRAND LANGLOIS / AFP

Un magnifique tifo «Vamos» donnait le ton dès le coup d'envoi du choc entre l'OM et Saint-Etienne dimanche (2-1). Le nouveau Vélodrome, pas très loin d'être plein (55 367 spectateurs), a rugit comme jamais depuis son inauguration dimanche soir pour une nouvelle victoire marseillaise, la 6e consécutive.

«Il y a toujours du vacarme»

«Le stade bouillonnait ce soir», décrit André Ayew, le milieu ghanéen de l'OM dont le père Adebi Pelé était présent sur la pelouse au coup d'envoi. Pour Christophe Galtier, l'entraîneur des Verts, «ce nouveau stade est magnifique. Vous savez j'ai connu le Vélodrome avec une piste d'athlétisme autour du terrain. Là, maintenant avec ce toit, il y a toujours du vacarme, ça résonne vraiment.»

André-Pierre Gignac, meilleur buteur de L1 discret dimanche, admet, lui, n'avoir jamais vu ça en 5 ans de carrière à l'OM. «J'entame ma 5e année ici, et le Vélodrome je ne l'ai jamais vu comme ça. Il doit beaucoup intimidé les adversaires.»