Gerard Piqué en faveur d’un vote sur l’indépendance de la Catalogne

FOOTBALL Comme Pep Guardiola…

R.B. avec AFP

— 

Gerard Piqué sous le maillot du Barça le 18 août 2014.
Gerard Piqué sous le maillot du Barça le 18 août 2014. — EFE/SIPA

Gerard Piqué, figure du FC Barcelone et de la sélection espagnole, s'est dit mardi «en faveur» d'un vote sur l'avenir de la Catalogne dans l'Espagne après la tenue la semaine dernière d'une grande manifestation à Barcelone pour réclamer ce référendum.

Entre 500.000 et 1,8 million de personnes ont participé jeudi dernier au rassemblement de la Diada, la «fête nationale» de la Catalogne, alors que le gouvernement de Madrid et celui de Barcelone sont engagés dans un bras de fer sur l'organisation ou non d'un référendum le 9 novembre sur la question de l'indépendance de la Catalogne.

«J'ai pris part à la Diada parce que je suis Catalan, c'est la fête par excellence de la Catalogne», a déclaré le joueur de 27 ans, champion du monde 2010 et champion d'Europe 2012 avec l'Espagne.

Gerard Piqué a a dit ne pas comprendre les critiques dont il a fait l'objet en tant que joueur de la «Roja» participant à la Diada.

«Les gens ont le droit de pouvoir voter»

«Je ne comprends pas pourquoi les gens se vexent, ces deux choses n'ont rien à voir», a-t-il dit en conférence de presse à la veille du match de Ligue des champions entre Barcelone et l'Apoel Nicosie mercredi.

«Je crois qu'on ne peut pas douter de moi, cela fait plus de 11 ans que je joue dans les sélections espagnoles et (...) j'ai toujours tout donné et laissé ma peau sur le terrain. Une autre chose bien différente est le fait de me sentir Catalan, d'aller à la Diada, d'être en faveur de la consultation parce que je pense que c'est démocratique et que cela doit se faire. En fin de compte, les gens ont le droit de pouvoir voter.»

Cette prise de position intervient après celle de Pep Guardiola, ancien entraîneur du Barça aujourd'hui au Bayern Munich, qui s'est lui aussi prononcé vendredi en faveur d'un vote.