Prophètes en leur pays, pas en Europe

©2006 20 minutes

— 

La domination exercée par l'OL et l'Inter Milan dans leurs championnats respectifs ne leur aura finalement pas été profitable sur la scène continentale. Comme Chelsea l'année dernière, les deux clubs ont été éliminés dès les 8es de finale de la Ligue des champions. Simple coïncidence ? Les détracteurs de la Ligue 1 auront beau jeu d'affirmer que les joutes hexagonales ne préparent pas les champions de France aux grandes échéances européennes. Mais au-delà de la valeur supposée de la L1, un ressort semble surtout s'être brisé depuis la trêve au sein du groupe dirigé par Gérard Houllier, qui a annoncé hier qu'il resterait à Lyon l'an prochain. Le seul succès probant obtenu par le club rhodanien fut celui remporté samedi, à Saint-Etienne (1-3). Mais cette victoire apparaît comme un trompe-l'oeil tant les Verts ont été d'une incroyable faiblesse.

S. M.