Pautric dans «l'autre monde»

BASKET «Quand on m'a dit qu'on allait recevoir Bourges, j'ai cru que c'était une blague !» Victoria Pautric, la jeune ailière du Nantes Rezé

©2006 20 minutes

— 

« Quand on m'a dit qu'on allait recevoir Bourges, j'ai cru que c'était une blague ! » Victoria Pautric, la jeune ailière du Nantes Rezé  basket (N1) qui fêtera ses 18 ans la semaine prochaine, n'en revient toujours pas. Demain soir à 20 h, dans le cadre des 8e de finale de la Coupe de France, elle foulera le parquet du Palais des sports de Beaulieu aux côtés des filles de Bourges (Ligue féminine), championnes de France en titre. Un rendez-vous qui n'occupe guère son esprit pour l'instant. Et pour cause : hier soir, elle jouait un autre match... au Palais des sports de Beaulieu. Moins prestigieux mais tout aussi important à ses yeux. Avec les cadettes du NRB, elle rencontrait l'ALCPM (Amicale laïque Port Communeau). « Vendredi soir je vais passer dans un autre monde, reconnaît-elle. Bourges est un grand nom du basket. J'ai envie de voir ce que l'équipe et moi-même sommes capables de faire face à une Ligue. » Le plaisir sera d'autant plus important pour Victoria qu'elle sort d'une année noire. « Je me suis fait une rupture des ligaments croisés au genou, raconte-t-elle. Je n'ai donc pas joué pendant toute la saison 2005-2006. »Demain soir, cette lycéenne en Terminale à Jules Verne pourra compter sur un grand soutien. « Beaucoup de gens qui ne viennent pas d'habitude nous voir en championnat seront là. Des amis et beaucoup de membres de ma famille seront présents. Je pense que cette rencontre, je vais m'en rappeler un bon moment ! »

D. P.