Le Bayern n'était pas en retard

©2006 20 minutes

— 

Onze secondes. C'est le temps record qu'il a fallu au Bayern Munich pour mettre le Real Madrid à genoux, hier soir. Sur un ballon perdu par Roberto Carlos, Salihamidzic trouvait Makaay, dont la reprise croisée trompait Casillas (1-0, 1e). Les Bavarois doublaient la mise par l'intermédiaire de Lucio sur un corner de Sagnol (2-0, 67e). La réduction du score de Van Nistelrooy (2-1, 83e) n'empêchait pas le Real d'être éliminé.Le PSV Eindhoven sera également au rendez-vous des quarts. Le défenseur brésilien Alex a inscrit les deux buts du match. Celui, contre son camp, de l'espoir pour Arsenal (1-0, 58e) et celui de la qualification (1-1, 83e) pour la formation néerlandaise.