La Coupe de la Ligue fait recette

FOORBALL «On est dans le gigantisme», s'exclame Vincent Repoux, directeur commercial et marketing des Girondins de Bordeaux. En deux semaines, les 23 000 places promises à Bordeaux et à Lyon pour la finale de la Coupe de la Ligue, le 31 mars, ont presque to...

©2006 20 minutes

— 

« On est dans le gigantisme », s'exclame Vincent Repoux, directeur commercial et marketing des Girondins de Bordeaux. En deux semaines, les 23 000 places promises à Bordeaux et à Lyon pour la finale de la Coupe de la Ligue, le 31 mars, ont presque toutes trouvé preneurs. Il en reste encore en virage (20 €) et en 1re catégorie (60 €). « Le match sera à guichets fermés, c'est l'effet affiche, ajoute le dirigeant girondin. Sans doute parce qu'à Paris les gens sont frustrés du football de haut niveau. » En comparaison, 17 000 places avaient été attribuées « sans difficultés » aux supporteurs girondins lors de la finale de la Coupe de la Ligue en 2002 contre Lorient. Pour rallier le Stade de France, 200 bus et 6 trains (4 Corail et 2 TGV) seront affrétés.

S. D.