Mondial de basket: La France se fait peur mais se qualifie pour les huitièmes

BASKET Tout n’a pas été simple contre l’Iran pour les joueurs de Vincent Collet…

N.C.

— 

Jofrrey Lauvergne et Hamed Haddadi se sont livrés une rude bataille lors du match France-Iran, finalement remporté par les Bleus (81-76), le 4 septembre 2014, lors du Mondial de basket.
Jofrrey Lauvergne et Hamed Haddadi se sont livrés une rude bataille lors du match France-Iran, finalement remporté par les Bleus (81-76), le 4 septembre 2014, lors du Mondial de basket. — JAVIER SORIANO / AFP

Cela n’a pas été sans mal, mais l’essentiel est fait. La France, qui a battu une accrocheuse équipe d’Iran, ce jeudi (81-76), lors de son dernier match de poule, s’est qualifiée pour les huitièmes de finale du Mondial de basket. Les Bleus connaîtront leur adversaire, a priori la Grèce ou la Croatie, que tard dans la soirée de jeudi.

Le moins que l’on puisse dire est que pour en arriver là, les joueurs de Vincent Collet n’ont pas été souverains. Peut-être encore sous le coup de la sévère défaite concédée la veille face à l’Espagne (88-64), ils sont très mal entrés dans le match. Maladroits en attaque, pas assez agressifs en défense, ils ont rapidement pris dix points dans la vue (23-13, 10e).

Une fébrilité inquiétante en fin de match

Cela a été mieux une fois la mire réglée à trois points (5 sur 8 réussis dans le deuxième quart). Les cadres Nicolas Batum et Boris Diaw ont également commencé à hausser le ton, permettant aux Bleus de passer en tête à la mi-temps (+4).

Ils ont ensuite pris le large, et l’on pensait alors se diriger vers un fin de match tranquille mais c’était sans compter quelques pertes de balles évitables et le pivot géant (2,18m) iranien, Hamed Haddadi, qui n’a jamais renoncé (22 points). Pour des Bleus d’une fébrilité inquiétante, il était temps que ce match se termine. Il faudra faire mieux que ça en huitièmes, puis éventuellement en quarts contre l’Espagne, pour espérer accéder au dernier carré de la compétition.