Pas d'union sacrée chez les supporteurs

©2006 20 minutes

— 

Même en l'absence des pros, au repos après la défaite de Sedan, le Camp des Loges a été le théâtre de débordements, hier. Des « supporteurs » parisiens ont ainsi interrompu la rencontre de la réserve face au Red Star, le club de Saint-Ouen ayant décidé de ne pas reprendre le jeu après le départ des fauteurs de trouble. On est déjà loin de l'union sacrée demandée par le président Cayzac et reprise en coeur par les joueurs samedi soir. « Il faut rester groupé. C'est tous ensemble qu'on s'en sortira », déclare Bonaventure Kalou. « Je suis triste. On a trop vite accepté la défaite selon moi, témoigne en écho Jérôme Rothen. On joue avec la vie d'un grand club. Il va falloir se mettre les couilles sur le terrain. »