Les Canaris bougent encore

FOOTBALL Le FCNA n'est pas mort. Hier soir, les Canaris se sont imposés 2-1 à Sochaux (5e), à l'occasion de la 27e journée de L1. Avec ce cinquième succès de la saison, les hommes du président Rudi Roussillon restent à l'avant-dernière place du classement, à ...

©2006 20 minutes

— 

Le FCNA n'est pas mort. Hier soir, les Canaris se sont imposés 2-1 à Sochaux (5e), à l'occasion de la 27e journée de L1. Avec ce cinquième succès de la saison, les hommes du président Rudi Roussillon restent à l'avant-dernière place du classement, à trois points de Valenciennes, le premier non relégable. Mais ils peuvent encore croire au maintien.Ballottés en début de rencontre, notamment sur coups de pied arrêtés, ce sont pourtant les Nantais qui ouvraient le score. Le jeune Dimitri Payet éliminait Stéphane Pichot et repiquait dans l'axe, avant de décocher un missile dévié dans son but par Teddy Richert (0-1, 23e). Une joie de courte durée. Car dix minutes plus tard, les Doubistes étaient récompensés de leur domination quasi-constante par un penalty consécutif à une faute peu évidente d'Alioum Saïdou sur Vlater Birsa. Alvaro Santos égalisait en prenant à contre-pied Fabien Barthez (1-1, 34e). Un score de parité bien payé pour des Jaune et Vert, coupables d'un déchet technique consternant.Dès la reprise, les Lionceaux repartaient pied au plancher. Mais ils se faisaient surprendre sur un contre rondement conclu par Claudiu Keserü. Bien servi par Payet, l'attaquant roumain partait à la limite du hors-jeu et trompait Richert d'un plat du pied plein de sang-froid (1-2, 51e). Il inscrivait son cinquième but en cinq matchs. « On a été efficace, analysait Barthez à la fin du match. C'est ce qui nous manquait depuis quelques semaines. » Le portier ligérien s'interposait notamment sur un tir de Karim Ziani (67e), préservant les trois points pour les Nantais. Trois points précieux.

David Phelippeau