Rien ne va plus pour les Olympiens

FOOTBALL La défaite de trop. Battu par le dauphin lensois (0-1) hier soir, pour la 27e journée de L1, Marseille (8e) se retrouve désormais à dix points des Artésiens et voit s'éloigner un peu plus la Ligue des champions. Pourtant après les faux-pas de ses riv...

©2006 20 minutes

— 

La défaite de trop. Battu par le dauphin lensois (0-1) hier soir, pour la 27e journée de L1, Marseille (8e) se retrouve désormais à dix points des Artésiens et voit s'éloigner un peu plus la Ligue des champions. Pourtant après les faux-pas de ses rivaux directs (nuls de Bordeaux et Toulouse et défaites de Saint-Etienne et Sochaux), l'occasion était belle pour l'OM de se replacer dans le haut du tableau. Mais face au bloc nordiste, les Olympiens n'ont jamais su trouver la faille. Pire, Lens a profité de sa seule occasion pour enfoncer les Phocéens, déjà mal en point en Championnat.Lorik Cana allumait la première mèche de 25m (2e). Le milieu défensif était encore à la réception d'un corner de Samir Nasri, mais sa tête n'était pas cadrée (5e). Alors que l'OM dominait l'entame de match, Julien Rodriguez devait quitter le terrain sur une élongation à la cuisse. Le défenseur olympien était remplacé par Renato Civelli (9e). Lens tentait alors sa chance de loin. En vain puisque Yohan Demont puis Olivier Monterrubio rataient le cadre (20e et 24e). La partie aurait pu basculer sur un coup de génie de Mickaël Pagis, mais la reprise instantanée de l'attaquant frôlait la lucarne (38e).

A la reprise, Civelli était tout près d'ouvrir la marque (52e). Mais ce sont les Sang et Or qui trouvaient l'ouverture sur un penalty d'Aruna (59e). Toifilou Maoulida faisait alors sa rentrée et s'illustrait de la tête mais Charles Itandje était sur la trajectoire (76e). Puis le gardien lensois stoppait deux tentatives de Nasri (78e et 85e). Les Nordistes venaient de réussir le hold up parfait. « Ne pas l'emporter à domicile c'est difficile. Mais il ne faut pas lâcher, on va essayer de faire quelque chose à Lyon », déclarait Cana en fin de match.

S. Dominique