Mondial de Basket: La France commence par une défaite face au Brésil

CHAMPIONNATS DU MONDE - Les Bleus s'inclinent d'un rien malgré un bon match de Boris Diaw (65-63)

J.L. avec AFP

— 

Boris Diaw était trop seul face au Brésil, le 30 août 2014 à Grenade.
Boris Diaw était trop seul face au Brésil, le 30 août 2014 à Grenade. — CIAMBELLI/SIPA

L'équipe de France a affiché d'entrée ses limites en s'inclinant malgré tout son courage face au Brésil (63-65) pour son premier match de la Coupe du monde messieurs de basket, samedi à Grenade. Si cette défaite n'hypothèque en rien leurs chances de qualification pour les huitièmes de finale, les champions d'Europe auront absolument besoin que d'autres joueurs sortent de leur coquille pour soulager le duo Boris Diaw/Nicolas Batum.

Le secteur intérieur martyrisé

Un autre match difficile les attend dimanche face à la Serbie, qui dispose elle aussi d'un secteur intérieur de premier plan et reste sur deux victoires face aux Tricolores. Face à un prétendant à une place sur le podium, les Français sont partis sur des bases très élevées, en se montrant particulièrement appliqués dans leur jeu de passes en attaque et agressifs en défense, mais les Sud-Américains n'ont pas tardé à réagir, en resserrant à leur tour leur défense. Le jeu offensif des Bleus s'est progressivement fait moins fluide, malgré l'énergie déployée sous les panneaux par Rudy Gobert.

En manque de solutions offensives derrière leurs deux leaders Diaw et Batum, les Bleus ont lentement laissé le Brésil prendre ses distances (40-34, 26e). Les Brésiliens ont continué à pilonner systématiquement à l'intérieur, Splitter, Nene et Varejao provoquant de nombreux dégâts. Statiques en attaque et maladroits de loin, les Bleus s'en sont remis au seul Diaw pour résister (46-51, 34e). Toujours accrocheurs en défense, les Français sont revenus à -3 (58-61) à 33 secondes de la fin grâce à un Thomas Heurtel plutôt à son avantage dans les dernières minutes. Mais ils n'ont pu donner le dernier coup de rein pour l'emporter, .