Ligue Europa: L’OL s’inquiète pour Clément Grenier

FOOTBALL Blessé à nouveau aux adducteurs, le meneur de jeu international pourrait être opéré…

Stephane Marteau

— 

Le milieu deLyon Clément Grenier, le 4 mai 2014, à Marseille.
Le milieu deLyon Clément Grenier, le 4 mai 2014, à Marseille. — BERTRAND LANGLOIS / AFP

Il y a des soirées où rien ne va. L’OL peut en témoigner. Non content d’avoir chuté jeudi à domicile devant Astra Giurgiu (1-2) en barrages aller de la Ligue Europa au terme d’une rencontre conclue en infériorité numérique suite à l’exclusion de Lindsay Rose, le club rhodanien a peut-être perdu Clément Grenier pour de longs mois. Le meneur de jeu lyonnais, qui souffre depuis le printemps d’une pubalgie l’ayant contraint à déclarer forfait pour la Coupe du monde, semble avoir rechuté pour son retour à la compétition. Entré en jeu lors du dernier quart d’heure, Clément Grenier a terminé la rencontre plié en deux. «Il a ressenti une grosse douleur à son pubis, a rapporté Maxime Gonalons. Je pense que cette fois, cela a dû bien péter même s’il faudra attendre les examens complémentaires», a ajouté le capitaine de l’OL.

Transfert compromis

Le joueur et le staff auraient-ils précipité son retour ? «Nous savions que c’était encore fragile, mais si nous l’avons mis sur le terrain, c’est qu’il était en capacité de pouvoir y aller, a indiqué Hubert Fournier. Malheureusement, nous avons bien vu que c’était sans doute trop court. Est-ce qu'en attendant une semaine de plus, cela aurait suffi? Je ne sais pas, je ne suis pas suffisamment calé en médecine, a commenté l’entraîneur de l’OL. On voit que cela fait déjà un an que cela dure. Il va peut-être falloir penser à autre chose le concernant», a-t-il ajouté. Une intervention chirurgicale semble désormais inéluctable. « Sans doute, a admis Hubert Fournier. On verra dans les heures et dans les jours qui viennent, mais c’est une question qu’on ne peut pas s’éviter.»

Une éventuelle opération rendrait caduque un transfert de Clément Grenier qui dispose d’un bon de sortie de la part de Jean-Michel Aulas. «A l’heure qu’il est, il est plus proche de rester à Lyon que de nous quitter étant donné son état physique» a reconnu Hubert Fournier.