Racing : un sommet à ne pas rater

FOOTBALL «Quel que soit le résultat, tout sera encore à faire.» Si Jean-Pierre Papin s'en défend, le choc de la 27e journée de L2 entre Le Havre (4e) et Strasbourg (3e), ce soir à 20 h 30 (sur Eurosport), pourrait bien être un tournant. Dans la course à qua...

©2006 20 minutes

— 

« Quel que soit le résultat, tout sera encore à faire. » Si Jean-Pierre Papin s'en défend, le choc de la 27e journée de L2 entre Le Havre (4e) et Strasbourg (3e), ce soir à 20 h 30 (sur Eurosport), pourrait bien être un tournant. Dans la course à quatre pour la montée, le Racing pourrait frapper un grand coup. Un succès lui offrirait six points d'avance sur les Normands. « C'est une bonne occasion de les mettre à distance, reconnaît le coach alsacien. D'autant qu'il y a la perspective de creuser encore l'écart lors de la prochaine journée, quand on recevra Ajaccio et que le HAC se rendra à Gueugnon. »Problème, le RCS n'a gagné que deux fois cette saison loin de la Meinau, la dernière remontant au 27 octobre (0-1 à Gueugnon). Une éternité. Mais s'ils conservent leur rythme depuis six matchs en 2007 - une victoire à domicile et un nul à l'extérieur -, les partenaires du capitaine Guillaume Lacour savent qu'ils retrouveront la L1 la saison prochaine. « Je ressens une force tranquille dans mon équipe depuis plusieurs semaines, relève "JPP". On ne pointe qu'à six longueurs de Metz et deux de Caen. A défaut d'être transcendants, cela signifie que nous sommes dans le vrai. »Les Havrais aussi. S'ils se sont inclinés pour la première fois depuis trois mois et demi, lundi à Grenoble (2-1), les hommes de Thierry Uvenard restent sur quatre victoires d'affilée chez eux. Ça promet.

Jérôme Sillon