Ne pas prendre les Verts à la légère

FOOTBALL Les hasards du calendrier proposent un tryptique excitant à l'OL et ses supporters. En l'espace de huit jours, le quintuple champion de France rencontrera successivement Saint-Etienne, l'AS Rome et Marseille. Avant de retrouver mardi la Ligue des Cha...

©2006 20 minutes

— 

Les hasards du calendrier proposent un tryptique excitant à l'OL et ses supporters. En l'espace de huit jours, le quintuple champion de France rencontrera successivement Saint-Etienne, l'AS Rome et Marseille. Avant de retrouver mardi la Ligue des Champions, les Lyonnais effectuent demain (17 h 10) un court déplacement dans le Forez pour le 91e derby de l'histoire. Après les propos tenus samedi dernier par le président Aulas, qui laissait entendre que l'OL n'alignerait pas à Geoffroy-Guichard ses meilleurs éléments à trois jours d'un rendez-vous autrement plus important pour son avenir européen, la question est de savoir si le club rhodanien mettra ses « menaces » à exécution.Tout porte à croire que Gérard Houllier, qui avait déjà procédé à un important turn-over face à Sochaux (3-3), devrait composer une équipe mixte en accordant du temps de jeu à ceux qui relèvent de blessure (Wiltord, Benzema, Diarra) et en faisant souffler certains cadres (Cris, Juninho, Tiago). En revanche, pas question pour l'OL de faire l'impasse sur ce derby. « Ce ne serait pas un comportement digne du club, affirme Patrice Bergues, l'entraîneur adjoint. Nous ne comptons pas nous économiser car chaque match est important à nos yeux. » Le leader de la L1 n'entend pas non plus perdre ses bonnes habitudes. Depuis que Gérard Houllier est à sa tête, il n'a jamais perdu un match de Championnat précédant une rencontre de Ligue des champions.

Stéphane Marteau