Le FCNA doit repartir de l'avant

FOOTBALL Gagner pour ne pas être lâché. Tel est l'enjeu pour les Canaris, en déplacement dimanche (18 h) à Sochaux, à l'occasion de la 27e journée de L1. La parenthèse de la Coupe de France fermée - avec à la clé un succès à Sedan (1-1, 5 t.a.b. à 6) en quart...

©2006 20 minutes

— 

Gagner pour ne pas être lâché. Tel est l'enjeu pour les Canaris, en déplacement dimanche (18 h) à Sochaux, à l'occasion de la 27e journée de L1. La parenthèse de la Coupe de France fermée - avec à la clé un succès à Sedan (1-1, 5 t.a.b. à 6) en quart de finale -, les Jaune et Vert se replongent dans leur quotidien au triste contour. Dix-neuvièmes au classement avec cinq unités de retard sur le PSG, premier non relégable, ils courent après un maintien de plus en plus hypothétique. Et pour cause : les hommes du duo Der Zakarian-N'Doram avancent à pas de fourmi, au rythme des défaites et des matchs nuls. Leur dernière victoire remonte ainsi au 13 janvier dernier contre Nice (1-0), à la Beaujoire. A l'inverse, leurs concurrents directs (Nice et Troyes) enchaînent les succès. « J'espère qu'ils vont s'arrêter, souffle le défenseur central argentin Mauro Cetto. Et que de notre côté, on va décoller ! » Des exemples à suivre ? « Il faut copier Nice sur le plan de la combativité ! », estime le milieu de terrain défensif Emerse Fae.En attendant, les Nantais devront passer sans encombre l'obstacle doubiste, sous peine de compromettre leur avenir en L1. Mercredi soir, les Sochaliens se sont eux aussi qualifiés en Coupe de France, sous les yeux de quelques Canaris. « On sait à quoi on peut s'attendre ! », résume Mauro Cetto. « C'est une équipe très mobile, joueuse et qui va vite vers l'avant », précise Mamadou Diallo, qui pourrait être à nouveau associé au Roumain Claudiu Keserü à la pointe de l'attaque.

David Phelippeau