Championnats d'Europe de natation: Florent Manaudou, nouvelle locomotive de la nage française

NATATION Le colosse de 23 ans, n'est plus seulement le petit frère de Laure Manaudou. Avec la méforme de Yannick Agnel et les absences de Camille Lacourt ou Camille Mufat, le nageur marseillais porte l'équipe de France sur ses épaules à Berlin...

Camille Belsoeur

— 

Florent Manaudou célèbre sa victoire sur 50m papillon, mardi 19 août lors des championnats d'Europe de natation à Berlin.
Florent Manaudou célèbre sa victoire sur 50m papillon, mardi 19 août lors des championnats d'Europe de natation à Berlin. — TOBIAS SCHWARZ / AFP

Depuis les JO de Londres où il avait à la surprise générale décroché une médaille d'or sur 50m nage libre, Florent Manaudou a grandi. Du frère cadet de Laure Manaudou, il est devenu «L'or Manaudou», ce fils prodigue qui en deux plongeons dans la grande baignoire de Berlin a ramené autant d'or, d'abord lors du relais 4x100m avec ses potes de l'équipe de France lundi, puis en solo sur 50m papillo, mardi, pour son premier titre international sur cette distance. 

«Il vient de réaliser son meilleur 100m lancé et son meilleur 50m papillon, confie le patriarche de la famille Manaudou, Jean-Luc. Florent est en très grande forme, mais il n'y a pas d'objectif chiffré en nombre de médailles d'or.» Dans le viseur du sprinteur du Cercle des nageurs marseillais (CNM), se dessine pourtant un grand 5. Avec les finales des 50 et 100m nage libre (vendredi et samedi), et le relais mixte ou quatre nages (un seul des deux sera à son programme), Florent Manaudou peut encore espérer solidement accrocher cinq médailles à son cou à Berlin. 

«Il reste très discret»

Avec la méforme de Yannick Agnel et les absences de plusieurs stars dans la délégation tricolore (Muffat, Bousquet, Lacourt), Florent Manaudou s'impose en tout cas comme le leader sportif des Bleus en eaux allemandes. «En termes de résultats, c'est évident que Florent est le meilleur nageur français actuellement même si ce n'est pas comme une épreuve olympique, note Denis Auguin, l'un des entraîneurs de l'équipe de France. Mais clairement il est sur la bonne voie.»

Réputé discret, le nageur du CNM ne s'impose pas encore pas comme un leader charismatique de l'équipe de France malgré ses résultats. «Il ne se dégage pas comme un leader du vestiaire, il reste très discret», poursuit Denis Auguin. «Je pense que quelqu'un comme Fabien Gilot s'impose plus comme le capitaine de l'équipe», renchérit Jean-Luc Manaudou, qui suit son fils de près à Berlin. 

Le nageur préféré des Français

Colosse (1,99m, 99kg) au pied d'argile Florent Manaudou alors? Pas sur le plan médiatique, où son aura a régulièrement cru depuis les JO de Londres. Selon une étude de l'agence KantarSport de juillet 2014, Florent Manaudou est le nageur le plus connu des Français à l'heure actuelle. Près de 83% d'entre-eux le connaissent, ce qui est en fait le 4e sportif le plus médiatique en France derrière Franck Ribéry, Sébastien Loeb et Tony Parker, contre seulement une 14e place pour Camille Muffat et une 17e place pour Yannick Agnel, les deux autres nageurs dans le top 20. «Cette progression médiatique de Florent Manaudou est liée à la fois à ses résultats sportifs et à sa présence médiatique en termes de sponsoring, analyse Antoine Panicali, responsable d'étude chez KantarSport. En le voyant à la TV tous les jours, les Français le connaissent et mémorisent son visage.»

Depuis son succès aux JO 2012, Florent Manaudou multiplie les publicités. «Il est devenu l'un des nageurs français les plus en vus, alors qu'il n'était pas même dans le trio de tête après les Jeux de Londres, ou Muffat, Agnel et Lacourt occupaient les trois premières marches du podium en termes de médiatisation», ajoute Antoine Panicali. 

À Berlin, Florent Manaudou occupe le haut de l'affiche, et pour le petit monde de la natation française cela semble parti pour durer.