Holyfield, un bon client

©2006 20 minutes

— 

Lundi, des agents fédéraux ont perquisitionné deux pharmacies en Floride et en Alabama dont la spécialité semble être la vente de produits dopants, notamment des stéroïdes, sur Internet. Parmi les clients, les policiers ont identifié plusieurs footballeurs américains, mais surtout Evander Holyfield, qui commandait sous le pseudonyme d'Evan Fields. Agé de 44 ans, l'ancien champion du monde des Lourds, célèbre notamment pour s'être fait arracher une oreille par Mike Tyson, prépare actuellement son come-back sur les rings. Le 17 mars prochain, l'Américain doit affronter son compatriote Vinny Maddalone et envisage de réunifier le titre mondial.Cette affaire risque de ternir l'image d'un champion qui a dû faire appel son avocat pour tenter de calmer le jeu. « Ce sont des conneries. Cela fait vingt ans que je connais Evander. Et en plus, il a été contrôlé régulièrement à chaque fois qu'il a combattu à Las Vegas », explique Pat English.