Tour de France 2014: Revivez la seizième étape en live comme-à-la-maison... Rogers piège les Europcar... Pinot prend la 3e place à Bardet...

R.B. (N.C. pour le live)

— 

Le peloton du Tour de France le 20 juillet 2014.
Le peloton du Tour de France le 20 juillet 2014. — Laurent Cipriani/AP/SIPA
21 coureurs en tête (Voeckler, Gallopin,, Rogers, Kwiatkowski...)
Le peloton à 7'30

17h49: Allez, on se quitte là-dessus. Merci à tous, et reposez-vous bien ce soir, parce que demain, il y a trois cols de 1re catégorie au programme, dont Peyresourde, avant la montée finale HC vers le Plat d'Adet... Inutile de vous dire qu'on vous attend en forme ! Bonne soirée.
17h45: Péraud: "Le final de la dernière montée était très dure. Il fallait suivre, et tenir dans la descente. [Sur Bardet] Déçu pour lui mais je n'allais pas l'attendre, on n'allait pas sacrifier deux cartes."
Bardet: "Journée difficile, je n'avais pas encore connu ça sur ce Tour. Il va falloir gérer ce temps faible. Merci à Sam [Dumoulin] de m'avoir aidé. C'est difficile à encaisser mais il reste deux belles batailles dans les Pyrénées. Je vais peut-être avoir un peu plus de liberté du coup. J'espère déjà que mes jambes seront meilleures."
17h35: Pinot: "Je marque un grand coup. J'avais de supers jambes, il fallait que j'en profite. Valverde a lâché au sommet, et demain c'est difficile, je vais encore essayer. Pour lui prendre du temps avant le chrono. Rien n'est fait encore."
17h32: Un point sur les maillots.

17h28: Je sais pas vous, mais moi Pinot il m'a impressionné sur cette étape. Du bonheur de le voir démarrer comme ça dans le Port de Balès. Il reste deux étapes de montagne, on va se régaler.
17h26: Les Français sont 3, 4 et 5. Y'en a bien un qui va nous faire podium quand même !
17h25: En résumé, ça donne ça.

17h22: Avec tout ça, Péraud passe de la 6e à la 4e place au général. Bardet est 5e, avec presque 3 minutes d'avance sur le 6e, Van Garderen.
17h19: Alors que Mollema, Van Den Broek et Schleck en terminent avec 3 minutes de retard sur le groupe Nibali. Décevants, comme depuis le début...
17h19: Pinot prend le maillot et la 3e place à Bardet. Je vous trouve le reste du général provisoire dès que possible.
17h18: Bardet arrive avec Dumoulin. 1'50 de perdu !
17h16: Ils arrivent ! A 8'35 de Rogers. On attend maintenant de savoir combien Bardet va prendre... Cher en tout cas.
17h13: Ils rentrent tous dans Bagnères-de-Luchon. Les FDJ sont à bloc, normal.
17h11: Pinot avait été distancé par Nibali et Valverde, mais il revient là...
17h09: Voeckler règle le groupe des échappés... Beh oui mais ça sert plus à rien !
17h07: ET C'EST FINI, VICTOIRE DE ROGERS !
17h06: Rogers y va tout droit !
17h05: Vous avez pas le droit les Europcar ! Vous êtes les seuls à être deux coéquipiers, y'avait mieux à faire.
17h04: Le gars est trois champion du monde du contre-la-montre. Autrement dit, c'est mort...
17h03: Rogers y va ! Gautier essaye de s'accrocher mais c'est très compliqué !
17h01: Plus que 6 km pour le groupe de tête ! Gautier et Rogers ont pris quelques mètres d'avance sur Voeckler & co.
17h00: Le groupe Nibali comprend maintenant 6 coureurs, avec Valverde qui est revenu. Derrière, Dumoulin se donne à fond pour emmener Bardet.
16h58: Enorme, la voiture du Télégramme qui gêne Nibali dans la descente ! Mais qu'est-ce qu'ils foutent là ?
16h57: Bardet au sommet à son tour. A 1'50 de Pinot-Nibali.
16h55: Dommage que ça arrive juste à la fin du col... Tout le monde s'engage dans la descente, le groupe devrait se reformer.
16h54: Et il est où Valverde ? On ne le voit plus dans le groupe Nibali ! Du coup, Pinot accélère et Péraud lâche aussi. Il est énorme le Français !
16h52: Il est dans le dur le maillot blanc !

16h50: Le coéquipier de Pinot, Jeannesson, est revenu dans le groupe Nibali. Il roule comme un dingue pour aider Thibaut à creuser l'écart.
16h48: Ouhlala les virages sont hypra serrés au début de la descente. Ces mecs sont des vrais fous.
16h46: Les trois hommes de tête passent au sommet. La descente vers l'arrivée maintenant.
16h46: Bardet est déjà à 30 secondes !
16h45: Pinot est avec Nibali, Valverde et Péraud
16h43: Thibaut Pinot qui attaque !! Ca suit, sauf Bardet !
16h42: OUTCH il estg à l'arrêt COMPLET Tejay... Ca fait limite mal au coeur.
16h41: Au fait, je vous l'ai pas dit mais Franck Schleck aussi, évidemment...
16h40: Van Garderen distancé par le groupe maillot jaune ! Le 5e du général  !
16h38: Aie aie aie c'est compliqué là pour Gautier ! A peine repris, il lâche direct.
16h37: Sinon tous les gros sont là.

16h35: Serpa, avec Voekler et Rogers dans la roue, se démène pour revenir sur Gautier. En même temps, amener tout le monde en haut, c'est son métier (désolé...)
16h34: Pendant ce temps-là, dans le peloton ça a explosé aussi ! Plus qu'une dizaine de coureurs apparemment.
16h32: Il met une d'ailleurs Cyril ! Les Europcar attaquent chacun leur tour.
16h31: Quatre hommes en tête. Dont deux Europcar, Gautier accompagne Voeckler. Il est là Cyril !
16h29: Ouiiii Kiryienka, qui revient et qui attaque direct encore ! Il est génial le coureur de la Sky.
16h27: Voeckler en met une, mais ça revient sans problème. Ca sert à quoi de faire ça Thomas à part te cramer ?
16h26: Rogers attaque à son tour, plus que six hommes en tête !
16h25: Et Kwiatkowski décramponné !!
16h24: Kiryienka est vraiment surprenant. Il était lâché, il revient, et là il met une mine à tout le monde sans sourciller. Ca explose dans tous les sens.
16h22: Un Movistar durcit la course en tête de peloton. Valverde motivé apparemment !
16h20: Et l'écart qui se réduit toujours avec le peloton. Un peu plus de 11 minutes maintenant.
16h17: Ah non il revient. Tu fais n'importe quoi Vasili...
16h16: Kiryienka lâché, là c'est plus surprenant. Plus que 15 coureurs devant.
16h15: Dumoulin maintenant. Et c'est Reza qui visse en tête.
16h12: Kluge premier lâché du groupe de tête. Bientôt, on va en retrouver partout sur la route.
16h10: C'était juste comme ça, pour voir, avant les forts pourcentages. Tout rentre dans l'ordre.
16h08: Et c'est parti dans l'échappée ! Jérémy Roy met la première mine dès l'entrée dans le Port de Balès.
16h07: Ah, pour la première fois l'écart descend un petit peu. Le peloton a repris 20 secondes là.
16h03: Depuis le début des étapes de montagne, chaque jour je dis que Franck Schleck va tenter quelque chose. Aujourd'hui encore, j'y crois. Et il va prendre 5 minutes...
15h57: Si l'échappéee prend 40'' de plus au peloton, Michal passera virtuellement devant Jicé Péraud à la 6e place du général.
15h53: Plus que quelques kilomètres avant le Port de Balès. L'un des cols les plus durs des Pyrénées. Tremble Samuel Dumoulin !

15h45: On va bientôt laisser 18 minutes d'avance à Kwiatkowski, tout va bien...
15h41:  Vivement le Port de Balès en fait, que ça explose de partout ! C'est un peu monotone là.
15h35: Il a raison Thomas, 1 point c'est important.

15h31: J'étais assez sceptique pour Kwiatkowski, mais c'est vrai que là il va peut-être falloir se bouger derrière...
15h28: Voeckler passe encore 1er au sommet des Ares. Et tout ce petit monde compte maintenant plus de 11' d'avance. Ca va aller au bout (mais pas tous ensemble), c'est certain.
15h24: Pendant ce temps-là, Alberto...

15h20: Voeckler prend pas mal de relais en tête. Au moins aujourd'hui on ne lui dira pas de "bouger son cul" sur le bord de la route ! Si vous avez manqué cette histoire, c'est par ici.
15h15: A part ça, je viens de trouver la stat' qui ne sert à rien du jour. S'il conserve sa 1ère place au général ce soir (ce qui est très fortement probable), Nibali fêtera son 50e maillot de leader sur un grand Tour.
15h10: Avant ça, il y aura le petit col des Ares. Les échappés ne vont pas tarder à y arriver...
15h04: Train de sénateur pour le peloton, qui passe avec plus de 10 minutes de retard au sommet du Portet-d'Aspet. Il devrait se mettre à rouler seulement au pied du Port de Balès.
14h58: "Allez c'est parti pour les commentaires les amis ;) C'était un peu mou les derniers jours."
@Guigeek Merci pour ton investissement, je te nomme GO des internautes de 20 Minutes ;)

14h54: Voeckler en tête, devant Rogers et Bakelants.
14h53: Les hommes de tête viennent de passer au sommet...
14h52: Haha, selon Eurosport, le Port de Balès est rempli de cyclo-touristes chinois... La lanterne Cheng Ji va avoir du soutien ! Il faudra juste attendre une demi-heure après le passage du peloton.
14h44: Evidemment, le Portet-d'Aspet, ça rappelle toujours des mauvais souvenirs... J'imagine à quoi pensent les coureurs quand ils passent à côté de la stèle en mémoire de Fabio Casartelli.
14h41: Allez, les échappés ont entamé le Portet-d'Aspet ! Premier col des Pyrénées, 2e catégorie.

14h38: "Salut liver, c'est pas un peu dangereux pour les AG2R et FDJ de laisser Kwiatkowski se replacer au classement du meilleur jeune?"
@TD Même avec 9' d'avance comme maintenant, il est encore à plus de 5' de Pinot et Bardet. Et on a vu qu'il n'avait pas forcément les jambes pour enchaîner les grosses étapes. Même s'il fait un gros coup là, les jours suivants seront compliqués donc pas trop d'inquiétude pour nos Français !


14h34: Pourquoi pas Voeckler par exemple. Bagnères-de-Luchon, c'est un peu sa deuxième maison. Il a remporté les deux dernières étapes qui sont arrivées ici, en 2010 et 2012.
14h32: Ca roule vraiment tranquilou dans le peloton. Les échappés prennent du temps très rapidement. Vu les costauds dedans, le vainqueur du jour pourrait bien être dedans.
14h30: "Quelle météo sur l'étape aujourd'hui? Si la descente est mouillée, on pourrait bien voir Nibali/Pinot ne pas prendre de risque, et se prendre quelques minutes par les plus barjots en descente."
@Toutmaipassa A priori ce sera sec, même si on annonce quelques nuages quand même sur Bagnères-de-Luchon à l'arrivée. C'est vrai que pour Pinot ce sera piégeux, même si la route n'est pas mouillée d'ailleurs. Après, Nibali, pas de souci pour lui, c'est un as de la descente.

14h25: Bon, dites-moi tout ! Vous la voyez aller au bout cette échappée ? Qui peut jouer la victoire ? Ou alors les favoris vont revenir à temps ? Les comm' vous attendent.
14h19: Au fait, je vous ai pas dit encore. Rui Costa n'a pas pris le départ ce matin. Il était 13e au général quand même. Mais bon, courir avec une bronchopneumonie, c'est compliqué.
14h15: Dans les Français il y a d'ailleurs Samuel Dumoulin. L'occasion de vous rappeler le lien vers le blog qu'il tient pour nous sur ce Tour. Allez y faire un tour, vraiment, on apprend plein de trucs. Il est là.
14h11: On retrouve donc 8 Français, pas mal ça les gars. Le mieux classé du lot sinon c'est Kwiatkowski, 16e à 19'24''.
14h09: Il y a 21 coureurs devant. C'est plus une échappée, c'est un peloton de tête. Il y a (attention accrochez vous) Eisel, Kiryienka (Sky), Izaguirre (Movistar), Rogers (Tinkoff), Kwiatkowski, Bakelants (OPQS), Dumoulin, Montaguti (AG2R), Slagter (Garmin), Serpa (Lampre), Roy (FDJ), Gallopin (Lotto), Van Avermaet (BMC), Reza, Gautier, Voeckler (Europcar), Albasini, Keukeleire (Orica ), Kluge (IAM), Vachon et Delaplace (Bretagne).
14h07: Les coureurs sont partis tôt ce matin, à 11h. Ils ont déjà fait 130 bornes, il leur en reste 105. Et oui, c'est l aplus longue étape du Tour aujourd'hui.
14h05: Après une journée de repos, les coureurs entrent dans les Pyrénées. Ca va donner.
14h04: BONJOUR A TOUS. Bienvenue sur 20minutes.fr pour suivre avec nous cette 16e étape.

Carcassonne - Bagnères-de-Luchon (237,5 km)

Les classements

Général: 1. Nibali 2. Valverde 3. Bardet

Maillot à pois: 1. Rodriguez 2. Majka 3. Nibali

Maillot vert: 1. Sagan 2. Coquard 3. Kristoff

Maillot blanc: 1. Bardet 2. Pinot 3. Kwiatkowski

Le profil de l’étape

Ne cherchez pas, l’étape du jour est la plus longue de ce Tour de France. Le peloton pénètre dans les Pyrénées avec trois cols dont le redoutable Port de Balès, un bon hors-catégorie de cette Grande Boucle. Avis aux descendeurs, l’arrivée de l’étape est jugée en bas du col, à Bagnères-de-Luchon. Autant dire que ça risque de dévaler.

 

Les favoris

*** Nibali, capable de larguer tout le monde dans l’ascension et de tracer dans la descente

** König, en grande forme dans les Alpes

* Péraud, pour ses qualités de descendeur

Le résumé anticipé

Partie en début d’étape, l’échappée est rattrapée au pied du Port de Balès. Après un écrémage du groupe de tête assuré par les AG2R, Vincenzo Nibali place sa petite mine et s’amuse, pour les caméras, à faire la descente vers Bagnères sans les mains. Pendant que l’Italien remporte la première étape pyrénéenne, Bardet et Péraud prennent du temps à Thibaut Pinot, stressé comme tout dans la descente du col hors-catégorie.

La minute Jean-Paul Ollivier

Si vous passez dans le coin cet été, je vous conseille de faire un crochet par Carcassonne, ses remparts et son château du XIIe siècle. Ravissant.

Le tweet du jour

Chez Bretagne-Séché, on a fait les comptes et pour l’instant, la formation française pointe devant son Sky au classement des primes reçues. Bon, ça ne gommera pas trop l’écart de budget entre les deux équipes.