Tour de France 2014: La 13e étape à revivre en live comme-à-la-maison... Nibali est clairement le plus fort fort... Bardet grimpe sur le podium...

Nicolas Camus

— 

Joaquim Rodriguez, porteur du maillot à pois, lors de la 11e étape du Tour de France, le 16 juillet 2014.
Joaquim Rodriguez, porteur du maillot à pois, lors de la 11e étape du Tour de France, le 16 juillet 2014. — LIONEL BONAVENTURE / AFP
1. Neuf coureurs en tête (B. Feillu, Kadri, De Marchi...)
2. Peloton à 2'59

17h50: Allez, on se quitte pour aujourd'hui. Merci à tous ! Revenez nous voir demain, grosse étape encore avec le Lautaret, l'Izoard et la montée finale vers Risoul. On va se régaler ! Bonne soirée, soyez sages.
17h48: Bardet: "C'était étouffant, j'avais l'impression d'être dans un four. Je n'étais pas très bien placé quand Thibaut Pinot est parti, j'ai géré mes efforts. Je ne suis pas si mécontent au final, vues mes sensations pas vraiment très bonnes. On s'est bien entendu avec Tejay (Van Garderen)."
17h44: Nibali au micro de Gégé: "Je voulais contrôler et gagner des secondes. La dernière montée était longue... Je voulais prendre du temps sur Valverde, je savais que Porte n'allait pas bien. Je suis donc parti tout seul. (...) On a beaucoup travaillé pour remplir nos objectifs. Et jusqu'à maintenant ça fonctionne."

17h41: Pour info, les délais sont de 46'53 aujourd'hui. Quelqu'un a des nouvelles de Démare ?
17h36: Il prend même le maillot à pois. Qui sera toujours sur les épaules de Rodriguez, parce que c'est compliqué de porter les deux à la fois.
17h35: Bon, Nibali a bien montré qui était le patron... A part s'il connaît un jour sans, personne ne pourra aller le chercher.
17h32: Les battus du jour.

17h29: Le nouveau top 10 est là ! French power.
17h25: On n' pas vu si ça a été le cas, mais on valide.

17h24: Avec la défaillance de Porte, Valverde passe donc 2e, Bardet 3e et Pinot 4e. Il a de la gueule ce classement non ?!
17h22: Bardet qui en termine, il conserve son maillot blanc et sera 3e ce soir.
17h21: Pinot s'arrache pour gratter des secondes ! Très bonne étape de Thibaut.
17h20: VICTOIRE DE NIBALI ! Pépère l'Italien, plus que jamais grand favori du Tour !
17h17: Avec Richie Porte.

17h15: Avec les écarts actuels, il y a seulement 3 secondes entre les deux Français au général, à l'avantage de Bardet.
17h14: Et pendant ce temps-là, la gueguerre Pinot-Bardet pour le podium fait rage !
17h12: Nibali repart ! C'était à peine prévisible dites donc.
17h11: Les positions sont figées là. 4 km de l'arrivée !
17h08: Valverde qui ne relaye pas Pinot et qui lui met une mine derrière... C'est moche ça Alejandro !
17h06: Nibali a rejoint les deux hommes de tête. Il devrait pas tarder à s'envoler maintenant.
17h05: Bardet a attaqué aussi derrière, il veut revenir sur Pinot et Valverde.
17h04: NIBALI ATTAQUE ! A un peu moins de 7 bornes de l'arrivée, il y va le maillot jaune !
17h02: Richie porté disparu...

17h01: C'est Pinot qui roule dans le groupe des favoris. C'est vrai qu'il a énormément à gagner aujourd'hui avec tous ceux qui sont lâchés. Il joue le podium et le maillot blanc.
16h58: Bardet et Péraud essayent de s'organiser derrière. Ca va être dur pour eux maintenant.
16h57: Impressionnant quand même Nibali... Il ne lâche rien le maillot jaune !
16h55: Il a une belle tête de podium ce petit groupe.
16h55: Valverde à son tour !! Nibali se jette dans sa roue, et seul Pinot peut suivre !!
16h54: Ca s'emballe ça s'emballe ! Pinot a coupé son effort, Konig est donc en tête avec Majka.
16h52: Konig qui en met une à son tour ! Pinot contre, mais Nibali ne laisse pas faire !
16h51: Rolland distancé du coup.
16h50: Et attaque de Pinot !! Il teste les favoris le Français !
16h48: C'est bon pour le podium de Bardet ça !
16h47: ET PORTE QUI LÂCHE !! Déjà !
16h45: Comme ça, à la va-vite, il y a dans ce groupe Nibali, Schleck, Valverde, Porte, Nieve, Bardet, Péraud, Pinot, Rogers, Kangert, Mollema, Van den Broeck, Van Garderen, Rolland...
16h43: De Marchi repris ! Qui va rouler maintenant ? On est encore à 13,5 km du sommet.
16h42: Bon, j'espère que ça va enchaîner derrière par contre ! Toutes les équipes des grands leaders ont roulé aujourd'hui, il faut que les gros assurent après.
16h40: De Marchi va bientôt être repris à ce rythme.
16h39: Pas mieux.

16h37: John Gadret met un train d'enfer en tête de peloton. QUe l'on va désormais plutôt appeler groupe Nibali d'ailleurs. Pinot et Bardet sont là.
16h36: Allez, on se reconcentre, c'est parti ! Kiatkowski encore lâché d'entrée. Joaquim Rodriguez aussi.
16h34: SI les coureurs ont du mal dans la montée, ils pourront toujours regarder sur le côté pour se marrer un peu.

16h31: La Movistar visse en têe de peloton. Et il y a quelques équipiers de Nibali qui lâchent prise déjà...
16h28: Une ascension assez régulière, plus que le Palaquit. Les plus forts pourcentages sont dans les 8 premiers km.
16h26: La montée vers Chamrousse, c'est ça.

16h20: La FDJ roule en tête de peloton. Pinot se sent bien ?
16h16: Mate maté.

16h10: Allez, dans un peu plus de 6 bornes, le premier hors-catégorie de ce Tour !
16h07: Aaah, le massif de la Belledonne. Ca me rappelle mes dernières vacances au ski. Il y a 10 ans...
16h04: Alors que l'on traverse le village de La Tronche... Un commentaire ?
16h02: Il est parti à la faute tout seul comme un grand le pauvre...
16h01: CHUTE dans le peloton dans la descente du col. C'est Fuglsang ! Pas une bonne nouvelle pour Nibali ça.
16h00: Petit point pois. Pas de danger pour Joaquim Rodriguez...

15h57: SI tous les coueurs faisaient la même chose, ce serait un sacré bordel.

15h54: "Salut Liver, quels sont les délais pour "etre dedans" ce soir?"
@OupsBoulette Très bonne question ! Les délais dépendent de la moyenne horaire du vainqueur. Si c’est entre 35 et 36 km/h par exemple, on rajoute 13 % du temps. Si c’est entre 36 et 37 km/h, on rajoute 14 %, etc. Jusqu’à 18% si la moyenne est supérieure à 40 km/h.
15h52: De Marchi au sommet du Palaquit ! Il va maintenant descendre direction Grenoble.
15h42: Ah oui, et j'avais oublié de vous dire que Mate était parti en contre. Il est à 45 secondes de Bakelants.
15h38: Il envoie quand même devant De Marchi. Il est en train de prendre du temps à tout le monde.
15h34: Les Astana qui roulent maintenant. Ils ont l'air serein les gars.
15h33: Kadri distancé par Bakelants !
15h28: On espère ! Mais ils ne sont pas à l'abri non plus...

15h25: Pineau a tenté de sortir du peloton. Loupé...
15h21: Et Kwiatkowksi, 11e du général, déjà lâché par le peloton ! Bien ça Michal !
15h20: Alors que De Marchi, qui avait été distancé par les duo de tête, est revenu comme une balle et part tout seul devant.
15h19: Col + chaleur = une vraie boucherie. Il y en a déjà partout sur la route là.
15h16: Voeckler lâché aussi. Le tempo de son équipe était trop rapide pour lui...
15h14: Ca y est, les grosses cuisses lâchent. Sagan, Greipel, Kittel et tous les autres vont gentiment former le gruppetto. On se revoit dans trois heures à l'arrivée les gars.
15h12: Kadri et Bakelants partent à deux. Mais ça ne les empêchera pas de se faire reprendre bientôt.
15h10: Et ce n'est que l'entrée !

15h08: Pour ne rien arranger, c'est du grand n'importe quoi devant. Oss relance sans cesse, du coup le groupe est divisé. Et Brice Feillu n'en peux plus.
15h06: Ce sont les Europcar qui ramènent le peloton sur les échappés. Pierre Rolland a envie de faire un coup apparemment.
15h01: "Salut Liver, pour qui connaît la région, les conditions risquent d'être caniculaires lors de la traversée de Saint-Martin d'Hères (pas de vent, en plein dans la cuvette grenobloise) sur une longue ligne droite entre les deux grosses ascensions du jour. Cela va être dur de se reposer dans ces conditions."
@TD Apparemment c'est ton cas, merci pour ces précisions ! Elle devrait faire très mal cette étape en effet, on risque de voir des coureurs éparpillés partout sur la route.

14h59: Dans quelques minutes, l'ascension du Col de Palaquit va commencer. Chaud chaud chaud.
14h55: Vous la sentez comment vous cette étape ? J'espère que vous êtes aussi excités que moi par l'arrivée de la haute montagne ! Parce qu'on va pas se mentir, le Tour, on le regarde surtout pour ces étapes...
14h52: On pouvait penser que le peloton allait un peu laisser partir un groupe loin devant aujourd'hui. Mais pas du tout, ça roule fort, et le peloton revient déjà à moins de deux minutes là...
14h48: Le meilleur classé dans l'échappée est Brice Feillu. Il est 21e, à 9'10.
14h43: "Le final est relativement difficile aujourd'hui", vient de dire Vasseur sur France 2. Euh Cédric vas-y tu peux te lâcher, il est carrément compliqué ce final ! La montée vers Chamrousse c'est juste 20 bornes à 7,3 % de moyenne...
14h39: Le point sur la course... Neuf hommes en tête, dont trois Français, Brice Feillu, Blel Kadri (AG2R) et Rudy Molard (Cofidis). Ils ont trois minutes d'avance sur le peloton.
14h36: Il fait TRES chaud sur la route du Tour aujourd'hui, et il y a déjà eu trois abandons depuis le départ. Arthur Vichot (DFJ), qui était malade depuis 2-3 jours, et deux coureurs qui attendaient beaucoup des étapes de montagne, Dani Navarro (Cofidis) et Janier Acevedo (Garmin-Sharp).
14h34: BONJOUR A TOUS. Vous avez raison de venir suivre cette étape avec nous. La haute montagne arrive, on va vibrer !

Saint-Etienne-Chamrousse (197,5 km)

Les classements

Général: 1. Nibali 2. Porte 3. Valverde

Maillot à pois: 1. Rodriguez 2. Voeckler 3. Martin

Maillot vert: 1. Sagan 2. Coquard 3. Kristoff

Maillot blanc: 1. Bardet 2. Pinot 3. Kwiatkowski

Le profil de l’étape

Les choses (vraiment) sérieuses commencent! Après la mise en bouche des Vosges, les coureurs attaquent la haute montagne aujourd’hui. Les 130 premiers kilomètres sont vallonnés mais assez roulants, l’idéal pour s’échauffer et pour qu’une échappée se forme. Les 60 derniers seront autrement plus durs. Le Col de Palaquit (1ère catégorie) se dressera d’abord sur la route des coureurs, avant la montée finale vers Chamrousse pour le premier col hors-catégorie de ce Tour. Spectacle garanti.


Les favoris

*** Nibali, qui s’est imposé chaque fois que la route s’est élevée
** Porte, Van Garderen, Mollema, les grimpeurs qui jouent une place au général
* Rodriguez, Schleck, à l’aise en montagne et assez loin au général pour prendre une échappée

Le résumé anticipé de l’étape

Dès les premiers kilomètres, une échappée conséquente prend en forme. On y trouve des Français, avec Amaël Moinard et Thomas Voeckler et beaucoup de grimpeurs assez loin au général pour se permettre de partir, comme Tanel Kangert, Haimar Zubeldia ou Franck Schleck. «Purito» Rodriguez, toujours motivé quand il s’agit de gratter des points pour son maillot à pois, est bien sûr également présent. Ils passent au sommet du Palaquit avec 5'15 d'avance. Tout se joue dans la dernière montée. Rodriguez attaque, Voeckler le suit, avant d'être victime d'une fringale. Schleck est là aussi, mais heurte une table de pique-nique mal placée au bord de la route et doit dire adieu à la victoire. Finalement, seul Kangert, coéquipier de Nibali, suit l'Espagnol. Dans le peloton, l'Italien passe à l'offensive pour assomer le Tour. Il revient sur les deux hommes de tête. Kangert, qui s'était réservé jusque-là, donne tout pour aider son leader à distancer ses rivaux. Rodriguez est lâché. Les deux Astana arrivent ensemble et Nibali laisse la victoire à l'Estonien pour le remercier. Romain Bardet, qui a bien limité la casse avec Richie Porte, s'installe sur le podium du général.

La minute Jean-Paul Ollivier

Peu après le 100e kilomètre, les coureurs passeront par Rives, petite commune d'Isère de 6.000 âmes. Connue au Moyen-âge pour ses épées et sa métallurgie, Rives est ensuite devenue l'une des capitales françaises de la papeterie. C'est aussi la ville natale de l'ancien biathlète Raphaël Poirée et du footballeur Jérémy Clément. Une vraie terre de champion.


Le Tweet du jour

Ca va cogner aujourd'hui sur la route du Tour, avec 35° degrés annoncés. Alors faites comme les coureurs de la FDJ, n'oubliez pas de mettre de la crème solaire!