L’essentiel de la Coupe du monde: Le Brésil essaye d’oublier Neymar… Les Néerlandais toujours aussi décontractés…

FOOTBALL Insolite, reportage, infos, ne ratez rien du Mondial brésilien...

Corentin Chauvel

— 

Hulk, Julio César, Thiago Silva et Fred à Granja Comary, le 6 juillet 2014.
Hulk, Julio César, Thiago Silva et Fred à Granja Comary, le 6 juillet 2014. — L.CORREA/AP/SIPA

Ce sera votre pense-bête. Chaque matin, 20 Minutes vous propose de partir du bon pied en faisant pour vous sa petite revue de presse. Ce qui s’est passé pendant que vous dormiez, ce qui va se passer pendant que vous serez au boulot, voilà de quoi attaquer la conversation avec les collègues dès le petit matin.

Le reportage de la nuit: Neymar parti, le Brésil se remet au travail

Forfait pour le reste du Mondial, l’attaquant brésilien a quitté ses partenaires samedi. Au lendemain d'une journée difficile pour le camp auriverde, joueurs et supporters ont tenté de passer à autre chose, à savoir la demi-finale qui les attend mardi contre l’Allemagne. Notre reportage à Granja Comary, le centre d’entraînement du Brésil est à lire par ici.

La composition de la nuit: Qui pour remplacer Neymar et Thiago Silva?

Deux des joueurs les plus importants de la Seleção ne joueront pas la demi-finale contre l’Allemagne. Luiz Felipe Scolari va alors être obligé de remanier quelque peu son équipe. Voici à quoi pourrait ressembler le Brésil contre l’Allemagne lundi.

La victoire de la nuit: La Coupe du monde des favelas remportée par la Cité de Dieu

Vous avez vu le film brésilien La Cité de Dieu? Eh bien les sélections masculine et féminine de cette favela de Rio («Cidade de Deus» en portugais) ont remporté dimanche la «Coupe du monde des favelas» qui s’est déroulée à Bangu, un autre quartier pauvre de la ville. Le terme «Coupe du monde» est un peu exagéré car le tournoi rassemblait uniquement des favelas de l’Etat de Rio de Janeiro, mais le principal était de mettre en valeur les talents qui y vivent. Au sein de la Seleção, Thiago Silva, Marcelo et Julio César sont issus des favelas de Rio.

Les sympas de la nuit: Les Néerlandais toujours aussi décontractés

S’il y a bien une équipe du Mondial qui aura parfaitement profité du lieu dans lequel elle se trouvait, ce sont les Pays-Bas. Installés à Ipanema, les Oranje ont été vus plusieurs fois se balader tranquillement sur la plage ou dans la rue sans aucune crainte. Dimanche soir, au lendemain de leur qualification difficile contre le Costa Rica, c’est au restaurant que la plupart des joueurs se sont retrouvés, selon Globo. A la sortie de leur hôtel, certains d’entre eux comme Sneijder et Kuyt n’ont pas hésité à aller à la rencontre de leurs supporters tandis que Robben et Van Persie sont restés tranquillement en famille. La demi-finale contre l’Argentine peut attendre.

Programme du jour:

Encore une journée sans match, mais on va notamment suivre pour vous les dernières conférences de presse du Brésil et de l’Allemagne avant leur affrontement de mardi soir.