GP de Grande-Bretagne : Lewis Hamilton s’impose et relance le championnat

FORMULE 1 Le Britannique revient à quatre points de Nico Rosberg au classement général…

N.C. avec AFP

— 

Lewis Hamilton a remporté le GP de Grande-Bretagne, le 6 juillet 2014.
Lewis Hamilton a remporté le GP de Grande-Bretagne, le 6 juillet 2014. — DIMITAR DILKOFF / AFP

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le Grand Prix de Grande-Bretagne et complètement relancé le Championnat du monde de Formule 1, ce dimanche, sur le circuit de Silverstone. Le champion du monde 2008 a terminé en roue libre, loin devant le Finlandais Valtteri Bottas (Williams) et l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull), alors que son coéquipier allemand Nico Rosberg avait abandonné.

Parti en pole position, Rosberg a en effet dû s'arrêter au 30e tour en raison d'un problème de boîte de vitesses, alors qu'il était en tête. «C'est très ennuyeux. Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais en tout cas c'était un problème de boîte de vitesses. Je l'ai remarqué dès le début de la course, puis il a empiré et nous n'avons pas réussi à faire ce qu'il fallait pour que je puisse voir le drapeau à damiers et ramasser quelques points», a-t-il résumé.

Cette victoire permet à Hamilton, parti de la 6e place sur la grille de départ, de revenir à quatre points de Rosberg au classement général des pilotes. «Ce week-end montre bien qu'il ne faut jamais abandonner», a dit le britannique sur le podium.

Trois champions du monde au pied du podium

C'est la 27e victoire d'Hamilton en F1, dont cinq cette saison, contre trois victoires pour Rosberg en 2014. C'est aussi le premier abandon de l'Allemand depuis un an mais il reste en tête du championnat du monde avant le prochain GP qui aura lieu dans deux semaines à Hockenheim (Allemagne).

Près de 120.000 spectateurs ravis ont assisté à cette victoire d'Hamilton qui avait déjà gagné à Silverstone en 2008, l'année de son titre mondial, mais ne s'était plus imposé depuis le GP d'Espagne en mai. Trois champions du monde ont terminé au pied du podium, après une bagarre de tous les instants: Jenson Button (McLaren), 4e, au terme d'une course parfaite, devant Sebastian Vettel (Red Bull), parti sur la 1re ligne, et Fernando Alonso (Ferrari), parti en fond de grille à la suite d'essais complètement ratés par la Scuderia.