Les Français à la Coupe du monde 2014 (4/4): Mathieu Valbuena, le plus consistant

FOOTBALL Après l’élimination, «20 Minutes» vous propose de revenir sur la Coupe du monde de quatre joueurs de l’équipe de France, Raphaël Varane, Blaise Matuidi, Mathieu Valbuena et Karim Benzema...

B.V. à Ribeirao Preto

— 

Mathieu Valbuena célèbre son but face à la Suisse vendre à Salvador de Bahia (5-2).
Mathieu Valbuena célèbre son but face à la Suisse vendre à Salvador de Bahia (5-2). — Cao Can/CHINE NOUVELLE/SIPA

De notre envoyé spécial Ribeirao Preto (Brésil),

Enfin, il a eu sa chance. Après avoir fait partie des 23 en 2010 et 2012, pour ne jouer au final que 21 minutes, Mathieu Valbuena a été l’un des hommes de base de Didier Deschamps. Avec succès. Très juste techniquement, il a fluidifié le jeu de l’équipe de France, donné de la vitesse et permis aux autres attaquants de briller.

Sa Coupe du monde

Le seul match ou Mathieu Valbuena n’a pas brillé, c’est face à l’Equateur, parce qu’il était sur le banc. Et encore, c’est là qu’on s’est rendu compte de l’importance qu’il avait dans cette équipe. Facilitateur de jeu, capable de trouver facilement son latéral comme son avant-centre, Valbuena a créé beaucoup de danger en faveur de l’équipe de France.

Il est l’une des raisons pour lesquelles la France a marqué autant de buts dans cette Coupe du monde. Même s’il n’a pas réussi à être décisif contre l’Allemagne, il s’est procuré une belle occasion et a souvent mis les défenseurs de la Mannschaft en difficulté par ses déviations et ses déplacements. De loin le plus consistant sur cette Coupe du monde.

Son avis

«C’est sûr, c’est dommage parce qu’on avait fait des choses magnifiques. C’est dommage de s’arrêter en si beau chemin, on avait pris goût à la victoire».

Ce qu’ils ont dit de lui

Didier Deschamps, après la Suisse: «Je le connais bien (Deschamps a été son entraîneur à l’OM), il aime le foot mais quand ça va moins bien il se réfugie dans le travail pour revenir. Il est récompensé aujourd’hui, il a gagné en maturité alors qu’avant il faisait des choses superflues.»

Antoine Griezmann, après l’Equateur: «Ce qu’il a manqué sur ce match? Peut-être Mathieu, il fait beaucoup de bien à cette équipe.»

Chris Waddle, ancienne gloire de l’OM, sur le site de la Fifa avant l’Allemagne: «C’est facile de dire Neymar ou Messi. Mais, pour moi, Valbuena est absolument au-dessus. C’est l’un des meilleurs joueurs du tournoi jusqu’à présent. C’est lui qui fait que la France joue juste».

L’avis de 20 Minutes

Sa mentalité irréprochable, ses instincts de combattants et son parcours sinueux créent une certaine tendresse à son égard. Rien n’a jamais été facile pour lui et aujourd’hui, il est à la place qu’il mérite. Buteur contre la Suisse, il aurait aussi pu être le sauveur face à l’Allemagne, sans une parade de Neuer. Il n’est plus tout jeune (29 ans) et risque de quitter la Ligue 1, mais ce n’est surtout pas pour cela qu’il ne faudra pas compter sur lui à l’avenir.

Votre avis?
Donnez-le nous dans les commentaires