Coupe du monde 2014: «Je ne pense pas que le ramadan change quoi que ce soit», estime Bacary Sagna

FOOTBALL Le jeûne débute samedi…

B.V.

— 

Bacary Sagna le 25 juin 2014 contre l'Equateur.
Bacary Sagna le 25 juin 2014 contre l'Equateur. — SIPANY/SIPA

De notre envoyé spécial à Ribeirao Preto,

Jeûner en pleine Coupe du monde, c’est compliqué. De confession musulmane, le défenseur des Bleus Bacary Sagna a expliqué en conférence de presse vendredi ne pas faire au Brésil son ramadan, qui devrait débuter samedi.

«On n’en a jamais parlé»

«Je sais qu’il y a certaines lois entre guillemets qui permettent de l’éviter (de le décaler), a-t-il précisé. Mais chacun est libre de faire ce qu’il veut. Je respecte ceux qui vont le pratiquer et je ne pense pas que ce soit un problème où que ça change quoi que ce soit. Si on le fait, il faut assumer et être prêt, surtout ne pas avoir de carences car à ce niveau-là, ça ne pardonne pas.»

Trois autres joueurs des Bleus sont aussi concernés: Karim Benzema, Moussa Sissoko et Mamadou Sakho. Mais a priori, eux non plus ne devraient pas suivre le jeûne, Bacary Sagna précisant que le «staff n’a rien modifié» à ses habitudes. «Et pour être honnête, on n'en a jamais parlé», conclut-il.