Robert Sarovic, la bonne pioche du Paris Basket?

BAKET A la recherche d'un intérieur pour soulager Larry Stewart, Cassiano Matheus et Georgi Joseph, le PBR a pris son temps. « Nous avons besoin de quelqu'un qui puisse s'intégrer au collectif, qui sache jouer avec Larry Stewart et les autres », ex...

©2006 20 minutes

— 

A la recherche d'un intérieur pour soulager Larry Stewart, Cassiano Matheus et Georgi Joseph, le PBR a pris son temps. « Nous avons besoin de quelqu'un qui puisse s'intégrer au collectif, qui sache jouer avec Larry Stewart et les autres », expliquait alors Elias Zouros. Quelques mois plus tard, le pivot jamaïcain Kevin Young, l'un des rares joueurs essayés à avoir décroché un (court) contrat, a laissé sa place à l'Allemand d'origine yougoslave Robert Sarovic. Débarqué dans la capitale la semaine dernière, cet intérieur dur au mal, qui avait jusque-là bourlingué en Suisse et en Grèce, a réussi ses débuts à Coubertin face à Reims (88-76), inscrivant 17 points (dont un scintillant 5 sur 7 à trois points) en seulement dix-neuf minutes de jeu.

« Robert a fait une bonne entrée en attaque, mais il doit encore faire mieux en défense, jugeait Zouros, éternel perfectionniste. Ses shoots à trois points vont certainement ouvrir des espaces pour les autres joueurs. » A vérifier dès vendredi lors du déplacement périlleux à Lyon-Villeurbanne.