Lacoste-Lebuis, un espoir qui a les crocs

FOOTBALL C'est un pionnier. Olivier Lacoste-Lebuis (16 ans) était du groupe strasbourgeois battu en Coupe Gambardella, dimanche à Auxerre (2-0). Taillé comme une armoire normande, ce natif de Montréal est le premier Canadien à avoir intégré un cent...

©2006 20 minutes

— 

C'est un pionnier. Olivier Lacoste-Lebuis (16 ans) était du groupe strasbourgeois battu en Coupe Gambardella, dimanche à Auxerre (2-0). Taillé comme une armoire normande, ce natif de Montréal est le premier Canadien à avoir intégré un centre de formation français, celui du Racing. Capitaine des moins de 17 ans de son pays, ce défenseur central a d'ailleurs été élu en 2006 « joueur juvénile par excellence de la province du Québec ». « Il a le profil d'un joueur de haut niveau, apprécie Jean-Marc Kuentz, directeur sportif du centre de formation. D'ici deux à trois ans, il devrait frapper à la porte du groupe professionnel. »

Ce fan du Barcelonais Carles Puyol a néanmoins dû prendre son mal en patience pour exprimer son talent. A cause de tracasseries administratives, il n'a disputé son 1er match officiel qu'il y a dix jours avec les moins de 16 ans. Pas de quoi refroidir l'ambitieux. « J'ai rejoint l'Europe pour réaliser mon rêve de devenir professionnel, admet Olivier Lacoste-Lebuis. Et j'aimerais que ce soit à Strasbourg. »

F. Namur