Mondial 2014: France-Norvège, pour quoi faire?

FOOTBALL Les Bleus vont jouer leur premier match amical, avant tout pour retrouver le rythme…

B.V.

— 

L'attaquant de l'équipe de France, Antoine Griezmann, lors de sa première sélection, face aux Pays-Bas, le 5 mars 2014.
L'attaquant de l'équipe de France, Antoine Griezmann, lors de sa première sélection, face aux Pays-Bas, le 5 mars 2014. — D.MEYER/AFP

Les pelouses de Clairefontaine sont belles, certes, mais les Bleus doivent commencer à en avoir un peu marre de ne faire que des entraînements. Une semaine après le début de la préparation pour la Coupe du monde, l’équipe de France va jouer son premier amical face à la Norvège, mercredi. L’occasion de «retrouver le rythme de jeu» pour celui qui sera capitaine, Mamadou Sakho, et «de se retrouver en configuration de match», poursuit son sélectionneur, Didier Deschamps. «Ca fait trois mois que l’on n’a pas joué ensemble (depuis les Pays-Bas en mars), poursuit-il La Norvège possède un style de jeu européen, plutôt au sol, assez technique, c’est intéressant pour nous d’être confronté à cette équipe.»

Sans Ribéry ni Lloris tous deux ménagés, et en attendant le retour des Madrilènes Benzema et Varane, le sélectionneur va surtout tester l’état physique de ses hommes. «J’espère qu’on sera bien, mais par rapport au moment, souligne le coach des Bleus. On a fait une bonne semaine de travail, il y a eu des charges de travail, des doubles séances. L’objectif, c’est d’être prêt le 15 juin.» En clair: ne pas en attendre trop de cette équipe mardi soir. Encore dans l’expérimentation, Deschamps ne s’interdit d’ailleurs pas de changer de système de jeu en cours de match voire de faire jouer ou un deux réservistes, dont il a promis la présence sur la feuille de match.

L’équipe probable: Ruffier – Debuchy, Koscielny, Sakho (cap.), Evra – Cabaye, Matuidi, Pogba – Valbuena, Giroud, Griezmann