Floyd Landis va passer son Tour

©2006 20 minutes

— 

En échange d'un report de son audition devant l'Agence française de lutte contre le dopage, Floyd Landis a promis hier de ne pas courir en France en 2007. L'Américain ne défendra donc pas le titre qu'il avait gagné l'an dernier sur les routes de l'Hexagone. « M. Landis a demandé que l'AFLD lui laisse la possibilité de se défendre en priorité devant l'instance disciplinaire américaine. Il s'est engagé à ne participer à aucune course cycliste en France d'ici à la fin de l'année 2007, et en particulier à ne pas courir le Tour de France », a expliqué Pierre Bordry, président de l'AFLD. L'Américain, qui devait passer devant une commission de huit membres, dont des magistrats, risquait jusqu'à deux ans de suspension après son contrôle positif à la testostérone lors du Tour 2006.

« Soyez assurés que je partage entièrement les objectifs de la lutte antidopage », a écrit Landis à l'AFLD pour appuyer sa requête. Le coureur, qui sera entendu par l'Agence américaine antidopage le 14 mai prochain, croit toujours à une erreur. « A la base, je ne sais pas s'il y a de la malveillance, mais il y a clairement de l'incompétence », a affirmé Landis cette semaine.

Le Qatar a fait part de son intention d'accueillir le départ du Tour. « La distance n'est pas un problème. Avec un Airbus, vous avez tout le nécessaire rapidement », explique Eddy Merckx, qui soutient ce projet.