Suivre le tableau de marche à la lettre

FOOTBALL Pour la dernière de ses quatre oppositions consécutives face à des mal classés, le Racing reçoit la lanterne rouge tourangelle, ce soir (20 h) à la Meinau. Pour l'occasion, la célèbre soupe de pois cassés de l'ex-président Egon Gindorf s...

©2006 20 minutes

— 

Pour la dernière de ses quatre oppositions consécutives face à des mal classés, le Racing reçoit la lanterne rouge tourangelle, ce soir (20 h) à la Meinau. Pour l'occasion, la célèbre soupe de pois cassés de l'ex-président Egon Gindorf sera servie aux supporteurs. Vainqueur de Niort (1-0) après un match nul à Montpellier (0-0), le groupe de Jean-Pierre Papin espère rééditer ce scénario contre Tours, quatre jours après avoir ramené un point de Guingamp (1-1). « Si on conserve ce rythme jusqu'en fin de saison, on sera sur le podium », martèle l'entraîneur.

Ce n'est pourtant plus le cas depuis vendredi dernier, Le Havre ayant chipé la 3e place du Racing (4e). Mais l'occasion est belle, lors de cette 24e journée de L2, de remonter sur le podium, car le HAC pourrait laisser des plumes chez son voisin caennais (2e). Pendant ce temps, les Alsaciens – invaincus à domicile cette saison – partiront largement favoris face à la plus mauvaise défense du Championnat, battue lors de dix de ses douze déplacements. Le succès semble donc promis aux partenaires d'Habib Bellaïd, pour peu qu'ils présentent un fond de jeu digne de ce nom. « Il faudra être sérieux et vigilant, alertait le défenseur central mardi, les joueurs ayant refusé hier de parler à la presse sans donner d'explications. Tours va venir pour essayer de nous planter un but en contre ou sur une erreur. » A noter que Pascal Johansen sera titulaire au milieu à la place de son capitaine Yacine Abdessadki, victime d'un claquage mercredi avec le Maroc et absent deux mois. Un gros coup dur.

Jérôme Sillon