Le XV de France part du bon pied

tournoi des vi nations Plus que la large victoire acquise samedi après-midi, en Italie (39-3), c'est la manière qui a rassuré une équipe de France avide de certitudes avant d'affronter les grosses écuries. Bernard Laporte est reparti de Rome avec l...

©2006 20 minutes

— 

tournoi des vi nations - Plus que la large victoire acquise samedi après-midi, en Italie (39-3), c'est la manière qui a rassuré une équipe de France avide de certitudes avant d'affronter les grosses écuries. Bernard Laporte est reparti de Rome avec le sentiment du devoir accompli, mais également une touche de fierté. « Nous avons réussi notre meilleure entame du Tournoi depuis huit ans (...) Il faut dire bravo à tous les joueurs et en particulier au capitaine, Raphaël Ibanez, pour l'investissement qui a été le sien dans ce match », confiait le sélectionneur, très satisfait par ailleurs des deux revenants, Sébastien Chabal et David Skrela.

Dimanche, un déplacement bien plus périlleux attendra les Français, à Dublin. Vainqueurs hier des Gallois (19-9), les Irlandais, constitueront un vrai test pour les coéquipiers de Christophe Dominici. D'autant plus qu'à l'automne prochain, les Verts croiseront la route des Bleus lors de la première phase de la Coupe du monde. Ces différents enjeux n'inciteront cependant pas Bernard Laporte à changer son approche. « On veut gagner le Tournoi, mais notre objectif, c'est toujours de donner une chance à un maximum de joueurs et nous ne devons pas avoir peur de faire des changements », explique Laporte. Hier soir, seuls deux nouveaux joueurs figuraient dans la liste des vingt-deux appelés à préparer le périple dublinois. Sébastien Bruno remplace Dimitri Szarzewski au talonnage, tandis qu'au centre, David Marty succède à Florian Fritz, victime d'un coup au mollet contre l'Italie.

Jérôme Capton