Le Racing n'a pas le droit à l'erreur

FOOTBALL Une place à reprendre. Après le 4e succès consécutif du Havre à Créteil (0-1) vendredi, les coéquipiers de Daniel Joao Paulo se retrouvent évincés d'un podium de L2 qu'ils squattaient sans discontinuer depuis trois mois et demi. Désormais ...

©2006 20 minutes

— 

Une place à reprendre. Après le 4e succès consécutif du Havre à Créteil (0-1) vendredi, les coéquipiers de Daniel Joao Paulo se retrouvent évincés d'un podium de L2 qu'ils squattaient sans discontinuer depuis trois mois et demi. Désormais 4e avec un point de retard et une moins bonne différence de but que le HAC (3e), Strasbourg voit également sa position convoitée par Châteauroux (5e à trois longueurs). Pour récupérer son bien, le RCS devra s'imposer ce soir (20 h 30) à Guingamp, en match de clôture de la 23e journée. « Bien sûr qu'il faut faire attention au parcours de nos adversaires. Mais on doit se focaliser sur notre chemin, préconise le coach Jean-Pierre Papin. Que Le Havre ait gagné ne change rien. Si d'ici à la fin du Championnat, on prend un point à chaque match à l'extérieur et trois à domicile, on sera sur le podium. »

« JPP » n'exclut pas non plus un succès des siens en Bretagne, histoire de revenir à trois longueurs de Caen (2e) et d'enfoncer un peu plus des Guingampais en perdition. L'En Avant, 18e et premier relégable, n'a plus gagné depuis mi-novembre et possède le plus mauvais bilan de L2 à domicile (10 points pris sur 30 possibles). « Guingamp n'est pas à sa place, nuance Papin. C'est un gros point d'interrogation, car on ne sait pas quand cette équipe va se réveiller. »

A noter que l'entraîneur strasbourgeois opérera deux changements par rapport au onze de départ vainqueur de Niort (1-0) il y a dix jours : les milieux Romain Gasmi et Guillaume Lacour relayeront Samy Yachir et l'indispensable Renaud Cohade.

Jérôme Sillon