L'Asvel gagne mais perd Greene

BASKET « La galère continue. » A l'image de Pierre Grall, l'état-major de l'Asvel faisait grise mine samedi soir. Les partenaires de Vincent Masingue ont certes obtenu devant Hyères-Toulon (84-51) leur plus large succès cette saison, lors de la 20e...

©2006 20 minutes

— 

« La galère continue. » A l'image de Pierre Grall, l'état-major de l'Asvel faisait grise mine samedi soir. Les partenaires de Vincent Masingue ont certes obtenu devant Hyères-Toulon (84-51) leur plus large succès cette saison, lors de la 20e journée de Pro A. Mais déjà privé d'Amara Sy (aponévrosite plantaire) et de Laurent Foirest (dos), Villeurbanne a perdu dès le début du match son meilleur élément, Brian Greene, foudroyé par une entorse à la cheville droite.

L'intérieur américain – qui avait déjà été écarté des parquets durant six semaines au coeur de l'automne en raison d'une entorse à la cheville gauche – passera ce matin des radios afin de connaître la gravité de sa blessure et la durée de son indisponibilité. Sa participation au quart de finale de la Semaine des As, vendredi, face à Chalon-sur-Saône, semble compromise. « Je ne pense pas qu'il sera rétabli, affirme Pierre Grall. Son absence sera pénalisante, mais il faudra trouver les ressources pour passer ce gros écueil », ajoute le manager sportif d'une Asvel qui reste malgré tout 6e du Championnat.

Stéphane Marteau