Le Racing s'envole, le VAFC patauge

FOOTBALL Sympas, les Valenciennois. Samedi, les Lensois sont allés s'imposer à Nungesser (1-3), pour la 23e journée de L1. Le VAFC a l'esprit régional : seules deux équipes ont ramassé les 3 points à Valenciennes : Lens et... Lille. « La vérité écl...

©2006 20 minutes

— 

Sympas, les Valenciennois. Samedi, les Lensois sont allés s'imposer à Nungesser (1-3), pour la 23e journée de L1. Le VAFC a l'esprit régional : seules deux équipes ont ramassé les 3 points à Valenciennes : Lens et... Lille. « La vérité éclate », souffle Antoine Kombouaré. La vérité, c'est qu'il ne manque pas grand-chose aux joueurs du Hainaut. « Mais ce pas grand-chose, c'est déjà trop », lance Laurent Dufresne, le capitaine. A la pause, le Racing avait déjà fait le break (0-2), grâce à Eric Carrière (de la tête !) et Seydou Keita. « Ils ont ensuite fait parler leur expérience », regrette le coach valenciennois. Trop naïfs, les coéquipiers de Steve Savidan ont poussé très fort après le repos. En vain. « Quand les Valenciennois ont haussé le ton, il fallait être fort pour résister. Leurs résultats ne sont pas usurpés, ils ont tout pour emmerder d'autres équipes », analyse l'entraîneur lensois Francis Gillot, de nouveau dauphin du leader lyonnais. Une petite gentillesse qui ne masque pas la réalité. Le VAFC (15e) luttera jusqu'au bout pour son maintien, tandis que les coéquipiers de Yohan Demont se battront jusqu'à la fin pour une place en Ligue des champions.

A. M.