Les Girondins ont bien perdu la main

FOOTBALL Lyon n'est déjà plus qu'un lointain souvenir. Les Bordelais ont de nouveau perdu, samedi, à Nice (2-1), lors de la 23e journée de L1. Un troisième revers de rang pour les coéquipiers de Marouane Chamakh – défaits face à Lille (0-1) en Cham...

©2006 20 minutes

— 

Lyon n'est déjà plus qu'un lointain souvenir. Les Bordelais ont de nouveau perdu, samedi, à Nice (2-1), lors de la 23e journée de L1. Un troisième revers de rang pour les coéquipiers de Marouane Chamakh – défaits face à Lille (0-1) en Championnat et à Montceau-les-Mines (2-2, 5 t.a.b à 4) en Coupe de France – depuis leur victoire le 24 janvier chez le leader de la L1 (1-2). Les Girondins ont une semaine pour travailler et souffler avant d'accueillir l'OM dimanche.

« Il ne nous a manqué que le réalisme dans les vingt derniers mètres, regrettait Ricardo, qui a lancé dans le grand bain Jussiê et Cavenaghi, les deux recrues du mercato. J'ai des renforts offensifs, c'est vrai, mais le Bordeaux d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec celui d'avant-hier. Nous sommes dans une période de transition, d'adaptation. » Neuvième à 6 points de la seconde place, le temps presse pour Bordeaux qui devra se passer de Jean-Claude Darcheville pendant un mois (fissure du péroné).

Stéphane Deschamps