Fair-play financier: Platini ne souhaite pas d'exclusion de club

FOOTBALL Le Paris Saint-Germain est menacé par une éventuelle sanction…

S.N. avec AFP
— 
Le comité exécutif de l'UEFA a opté jeudi pour un Championnat d'Europe 2020 de football disputé dans des villes de plusieurs pays, a annoncé jeudi le secrétaire général de l'instance Gianni Infantino
Le comité exécutif de l'UEFA a opté jeudi pour un Championnat d'Europe 2020 de football disputé dans des villes de plusieurs pays, a annoncé jeudi le secrétaire général de l'instance Gianni Infantino — Fabrice Coffrini afp.com

Michel Platini, président de l'UEFA, a indiqué vendredi qu'il ne souhaitait pas d'exclusion de clubs dans le cadre du fair-play financier, rappelant toutefois que d'éventuelles sanctions relèvent d'une commission indépendante. «Je souhaite qu'il n'y ait pas d'exclusion (de clubs) car le fair-play financier a été mis en place pour aider les clubs, pas pour les tuer, pas pour les punir, mais ce sont des organes indépendants qui vont décider (d'éventuelles sanctions)», a expliqué Platini en marge d'un comité de pilotage de l'Euro-2016 à Paris.

Le principe du fair-play financier (FPF) est simple: les clubs ne doivent pas dépenser plus qu'ils ne gagnent. En cas de non respect, les sanctions vont de la simple mise en garde à l'exclusion des compétitions européennes, dont la prestigieuse Ligue des champions. «Le fair-play financier, ce sont les clubs qui l'ont voulu, nous (à l'UEFA) on l'a mis en forme, avec les clubs. C'est un projet qui a fait l'unanimité, au niveau sportif et politique (soutien de la Commission européenne), pour tenter de trouver les moyens de réguler les dépenses des clubs», a conclu le président de l'UEFA.

Les experts indépendants de l'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) avaient ciblé 76 clubs - sur les 237 engagés cette saison dans les compétitions européennes - nécessitant des informations supplémentaires afin de clarifier leur dossier, dont le Paris Saint-Germain et Manchester City.