Woods, série en cours

JH, avec AFP

— 

L'Américain Tiger Woods est au golf ce que Roger Federer est au tennis. Un machine imbattable, des extraterrestres. Ce n’est pas pour rien d’ailleurs que les deux hommes, lors d’une rencontre, ont parlé de ce sentiment étrange qui ne touche que quelques sportifs par décennie, celui de l’invincibilité : «Evoquer ce sentiment, c'est quelque chose que je n'avais jamais ressenti avec qui que ce soit...», a raconté le champion suisse.

Pendant — à quelques heures près — que le tennisman emportait en Australie son dixième tournoi du Grand Chelem, le golfeur américain ajoutait un trophée son armoire déjà bien remplie en signant à La Jolla (Californie) son 7e succès consécutif sur le circuit PGA.

«Il n'y a qu'une personne qui a fait mieux et cette personne est l'une des légendes de ce sport», s'est modestement félicité le N.1 mondial qui fait référence aux 11 victoires consécutives de Byron Nelson en 1945.

Débutée à l'Open britannique en juillet dernier, la série de Woods est donc la deuxième plus longue de l'histoire. Son premier titre 2007 est le 55e de sa carrière.

En photo, Tiger Woods dimanche sur le parcours de Torrey Pines. Image Reuters.