Rugby: une défaite avec les honneurs

©2006 20 minutes

— 

Sur le strict plan comptable, le bilan de la 19e journée du Top 14 est négatif côté toulousain : un seul point ramené samedi du Stade de France, face au leader parisien (défaite avec bonus, 22-20), et une place de perdue au classement. Cependant, les Rouge et Noir – 4es du Championnat – ont prouvé dans une enceinte bondée (79 741 spectateurs) qu'il faudrait compter sur eux dans la bataille pour le titre, après une entame de compétition très mitigée. Séduisants et solides, surtout en première mi-temps, les coéquipiers de Vincent Clerc auraient très bien pu remporter cette rencontre de très haut niveau. « Cela s'est joué à rien, constate l'ailier international. On fait une erreur en défense, et on a pris un essai. » Une réalisation de l'arrière argentin du Stade Français Juan-Martin Hernandez (68e), à l'issue d'une action entachée d'un en-avant. Ce fait de jeu, couplé au sévère carton jaune attribué à Clément Poitrenaud pour un plaquage haut (42e), a d'ailleurs énervé le président toulousain René Bouscatel, qui s'est dit « un peu ulcéré par un arbitrage à sens unique ».

S'ils n'ont pas suffi, les deux essais des « Stadistes du sud », signés Yannick Jauzion (9e) et Cédric Heymans (75e), sont quant à eux irréprochables. Ils symbolisent le retour à un jeu ambitieux, marque de fabrique d'un club centenaire qui espère revenir le 9 juin au Stade de France pour la finale du Top 14. Et pour conquérir son 17e Bouclier de Brennus, six ans après son dernier titre national.

Nicolas Stival

Pour cause de Tournoi des VI Nations, le Top 14 fait relâche jusqu'au week-end du 24 mars. A l'occasion de cette 20e journée, le Stade Toulousain accueillera Montpellier, le samedi à 18 h 30.