Football: le PSG a la manière mais pas le résultat

©2006 20 minutes

— 

Depuis l'arrivée de Paul Le Guen, le PSG manie l'art du paradoxe. Le niveau de jeu de l'équipe s'est indéniablement amélioré au fil des rencontres, comme l'ont constaté samedi soir des Sochaliens bienheureux de repartir du Parc des Princes avec le match nul (0-0). Mais les points, eux, tardent encore à tomber dans l'escarcelle parisienne. Profitant des contre-performances de Nantes contre Lorient (0-2) et de Sedan face à Monaco (0-1), le club de la capitale, qui flirte toujours dangereusement avec la zone rouge (16e), n'a heureusement pas tout perdu lors de cette 22e journée.

« C'est une semaine frustrante au niveau des résultats, pestait Le Guen après la performance de ses joueurs face aux Lionceaux. Mais sur le plan du jeu, ce n'est pas mal. » Pour la réouverture de la partie basse de la tribune Boulogne, le Breton avait ainsi lancé sur le pré un alléchant quintet offensif Rothen-Gallardo-Frau-Kalou-Pauleta. Sans la maladresse de ce dernier, peu aidé par le brillant gardien sochalien Teddy Richert, cela aurait été un coup de maître. « L'équipe a réalisé un grand match, enfin dix joueurs sur onze, car ce n'était pas ma soirée, confiait le capitaine parisien, toujours co-meilleur buteur de Ligue 1. Je tiens à m'excuser auprès de mes coéquipiers pour mes occasions ratées. »

Le Portugais pourra toujours se consoler en se disant que les bons ballons finissent enfin par arriver. Recruté pour servir « l'Aigle des Açores », Marcelo Gallardo, décalé sur le flanc gauche, a en effet réussi un match digne de son statut. « Petit à petit, je retrouve mon meilleur niveau physique, expliquait l'Argentin. Paris va quand même mieux, nous sommes bien en place. Il reste à convertir nos occasions. » Avec deux rendez-vous capitaux (Valenciennes demain et Marseille dimanche), le plus tôt sera le mieux.

Sébastien Bordas