Trop à l'arrêt sur les coups de pied arrêtés

©2006 20 minutes

— 

« Attentifs ensembles » : tel pourrait être le nouveau slogan des Girondins en ce début d'année. Coupables de relâchement lors de leurs trois derniers matchs, les hommes de Ricardo ont encaissé 4 de leurs 5 derniers buts sur coups de pied arrêtés. Contre Lille (0-1), samedi, David Jemmali et Florian Marange ont été laissés au repos. Mais les remaniements de la défense ces dernières semaines n'expliquent pas tout. « C'est rageant car on sait qu'on doit faire attention dans ce domaine. Il va falloir qu'on se serre les coudes », remarquait le défenseur Gérald Cid. Ricardo, qui a demandé à ses joueurs « d'être plus forts dans [leur] tête », va sans doute les sensibiliser davantage car son message semble avoir du mal à passer dans ce secteur.

S. D.