Andrea Pirlo pense qu’il a déjà joué «contre des joueurs dopés» en Coupe d’Europe

FOOTBALL Il évoque un match face au Deportivo La Corogne en 2004 avec Milan…

J.L.
— 
Andrea Pirlo entre deux lyonnais, le 3 avril 2014
Andrea Pirlo entre deux lyonnais, le 3 avril 2014 — Laurent Cipriani/AP/SIPA

Les accusations ne sont pas nouvelles mais elles étonnent de la part d’un gentleman du jeu comme Andrea Pirlo. Le milieu de terrain éternel de l’équipe d’Italie, encore très précieux pour la Juve face à l’OL la semaine passée, a répété qu’à son avis, les joueurs de La Corogne étaient dopés quand ils ont affronté Milan en 2004.

«Les joueurs espagnols étaient comme possédés, ils courraient vers un objectif qu’eux seuls pouvaient voir. Mêmes les joueurs plus âgés, qui n’étaient pas connus pour leur rapidité ou leur résistance», confie Pirlo dans sa biographie Je pense avant de jouer, qui vient de sortir dans sa version anglaise.

«Pour la première et la seule fois de ma vie, ajoute-t-il, je me suis demandé si les adversaires que j’affrontais avaient pris un produit dopant.» A l’époque, le «Superdepor», défait 4-1 à l’aller à San Siro en demi-finales de la Ligue des champions, avait effectué la plus belle «remontada» de son histoire au Riazor (4-0).