Platini élu président de l'UEFA!

— 
no credit
Les minutes les plus importantes de la nouvelle vie de Platini. L'ancien capitaine de l'équipe de France de Football a été élu président de l'UEFA. Retour antechronologique sur ces moments qui ont changé sa vie... et qui changeront peut-être la face du football.

*Il remercie enfin Jacques George, président français de l'UEFA avant Johansson, aujourd'hui décédé, qui lui avait mis le pied à l'étrier à la fin de sa carrière de joueur. C'est aussi grâce à lui que le numéro 10 des terrains est devenu le nunéro 1 des dirigeants européens.

*Comme promis, sa première mesure est pour son prédécesseur et adversaire déchu, Lennart Johansson. Il demande à la salle une standing ovation pour le président sortant de l'UEFA et annonce qu'il deviendra président d'honneur de l'institution.

*Michel Platini, très ému, s'adresse à ses électeurs: «Quand j'étais joueur, quand on gagnait on faisait le tour du terrain, aujourd'hui c'est une grande victoire et je ne ferai pas de tour de terrain, car c'est aujourd'hui que l'aventure commence. J'ai beaucoup d'émotions et de bonheur. Si ce score est en ma faveur de 27/23, il y a pour moi 52 fédérations.»

*Et le vainqueur est MICHEL PLATINI !!!

0 abstention, 2 nuls, 50 exprimés, 27 voix pour Platini, 23 pour Johansson

*Pendant le dépouillement, Platini et Johansson discutent...

*Le vote est terminé, l'urne est retirée de son socle et le dépouillement à huis-clos va commencer.

*Le vote commence, les 52 présidents de fédérations se succèdent à la tribune pour déposer leur bulletin dans l'urne.

*L'applaudimètre ne distingue personne.

*Les dernières paroles de Johansson:
«Il ne faut jamais changer une équipe qui gagne. J'espère que nous resterons ensemble. Je ne laisserai jamais tomber personne parmi vous.»

*Les dernières paroles de Platini:
«Vous tenez entre vos mains l'avenir du football européen. Par sa personne, il va incarner une vision et une politique, la conception que vous avez du football en ce début de siècle, l'image que l'Europe du football donnera au monde entier. Je suis devant vous un homme serein et un homme libre. J'ai mené ma campagne sans dénigrer mon concurrent, comme je vous l'avais dit. Je suis candidat car j'aime profondément le football et l'UEFA. Ce n'est jamais sans une certaine émotion que je porte ce costume avec, sur le coeur, UEFA.»

*Les modalités du vote ont été rappelé. Il n'y aura qu'un tour. En cas d'égalité entre les deux candidats, Michel Platini et Lennart Johansson, il sera procédé à un tirage au sort. Le dépouillement aura lieu à huis-clos.