Futsal : Les Bleus préférent positiver

©2006 20 minutes

— 

Une raclée en trompe-l'oeil. Hier, au Rhenus, l'équipe de France a concédé une lourde défaite (0-6) face à son homologue belge. Après l'échec de la veille (2-5), à Mulhouse, les coéquipiers de Mustafa Kourare restent donc sur une série de sept revers d'affilée face à cette formation.

Entre les pros d'outre-Quiévrain et les amateurs de l'Hexagone, il y a un fossé qui ne semble pas se résorber. Et le tournoi que les Bleus disputeront en Italie, du 18 au 24 février, ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices. Car entre l'Italie, la Turquie, la Biélorussie et la France, une seule nation décrochera à cette occasion son ticket pour le prochain Euro, au Portugal.

Le sélectionneur Pierre Jacky conserve néanmoins des points positifs du séjour alsacien. « Je considère que le score est lourd, on aurait dû marquer un ou deux buts. Et on sait qu'en futsal, les écarts sont multipliés par trois par rapport à l'extérieur, car tout se joue devant le but. » Les Bleus pourront au moins se satisfaire d'avoir attiré 2 500 spectateurs. Un record pour un match de futsal dans l'Hexagone.

François Namur

En lever de rideau, les Amis de Jean-Pierre Papin ont perdu 8-4 face au Club des Internationaux.