«Nous n'étions pas inférieurs aux Lillois»

©2006 20 minutes

— 

La malchance qui colle aux basques du PSG ne s'est pas envolée avec le départ de Guy Lacombe. Menant aux points jusqu'au dernier quart d'heure, les coéquipiers de Pedro Pauleta ont perdu un énième combat à cause d'une faute d'inattention sur un coup de pied arrêté. De quoi nourrir bien des regrets, d'autant qu'au terme de la rencontre, l'entraîneur lillois Claude Puel concédait volontiers qu'un « partage des points aurait peut-être été plus équitable ».

« Il faudrait un déclic, quelque chose qui puisse aider les joueurs. On n'est pas loin, dans le jeu, les attitudes. Ce n'est pas mal, mais ça pourrait être mieux », analysait Paul Le Guen après sa première défaite aux commandes du PSG. « Nous avons démontré que nous n'étions pas inférieurs aux Lillois. Nous n'avons pas été ridicules et nous méritions mieux, assurait Jérôme Rothen, repositionné en milieu récupérateur. Nous étions bien en place, mais nous n'avons pas su ouvrir le score au bon moment. Nous sommes blessés, mais pas abattus. » Même son de cloche du côté du capitaine du Paris-SG. « L'équipe était bien organisée et les joueurs ont donné le maximum, confirmait Pauleta, avant de se projeter déjà vers la prochaine échéance, plus que jamais cruciale. Il faut continuer dans cet esprit pour gagner samedi face à Sochaux. »